Accueil du site > Actualité > Actualité > Nouvelle Kia Optima et Cee’d facelift à l’honneur

Salon de Frankfurt 2015 – Live : Nouvelle Kia Optima et Cee’d facelift à l’honneur

3 commentaires

Publié le mercredi 23 septembre 2015 à 14:52, par Khaled A.

Si la nouvelle génération du Sportage était le modèle à ne pas rater sur le stand KIA, le constructeur sud-coréen en a néanmoins profité pour présenter également au public la nouvelle génération de l’Optima ainsi que le restylage de la compacte Cee’d.

Plus dynamique que l’ancienne génération, la version européenne se distingue de l’américaine par des pare-chocs avant et arrière différents ainsi que des feux à LED légèrement retravaillés. Cette version adopte également quelques réglages sur le châssis et le moteur pour s’adapter aux exigences européennes.

Basée sur une plate-forme 50 % plus rigide que l’actuelle génération, la nouvelle Optima est également légèrement plus grande avec ses 4.86 m de long (soit +10 mm), 1.86 m de large (+25 mm) et 1.47 m de haut (+10 mm). Elle gagne également 1 cm en empattement (2.085 m) et la capacité du coffre passe à 510 litres. A l’image des derniers modèles du constructeur sud-coréen, l’habitacle enregistre une montée en gamme considérable avec des matériaux de qualité et un design plus simple, si ce n’est ce nombre impressionnant de boutons jalonnant l’intérieur. La console centrale accueille, pour sa part, un écran tactile permettant également une compatibilité Android Auto et Apple Carplay. Un équipement qui rejoint une belle brochette d’autres tels que l’alerte d’angle mort, de changement de voie, le système de freinage d’urgence, la caméra à 360°, l’ACC, etc.

Sous le capot et en attendant l’arrivée de la version GT et ses 250 ch, la Kia Optima offrira, entre autres, le bloc essence 2,0 l CVVL quatre cylindres de 163 chevaux et 196 Nm de couple ainsi qu’un 1.7 CRDi revisité d’une puissance de 141 ch et un couple maxi de 340 Nm. L’Optima offre le choix entre la boîte manuelle à six rapports, de série, et la boîte à double embrayage et sept rapports.

Dévoilée au mois de juin dernier, la Cee’d facelift est également de la partie pour ce 66e IAA en apportant des nouveautés d’ordre mécanique et électronique, surtout. Ainsi, la Kia Cee’d ne change pas grand-chose à son esthétique qui plaît tant et seules quelques légères retouches sur les pare-chocs ainsi que sur les motifs de la calandre sont perceptibles. Par contre, elle offre de nouveaux services connectés avec son écran tactile de 7’’ tels que les informations trafic, emplacement des radars, prévisions météo et zones de danger ainsi que de nouvelles aides à la conduite (surveillance d’angle mort, reconnaissance des panneaux de signalisation…).

Sous le capot, la Kia Cee’d facelift s’offre le nouveau 3-cylindres 1.0 T-GDI 120 ch et 172 Nm de couple qui rejoint le 1.4 100 ch et le 1.6 GDI 135 ch. En diesel, la Cee’d embarque le 1.6 CRDI disponible en plusieurs déclinaisons de puissance, dont le 133 ch et 285 Nm de couple de la GT Line, cette dernière étant un choix moins sportif que la finition GT et son 1.6 T-GDI de 204 ch et 265 Nm de couple maxi. Autre nouveauté sur la Cee’d, l’arrivée de la nouvelle transmission automatique DCT double embrayage à 7 rapports, disponible avec le CRDI 1.6 133 ch.

Picture credit : Stefan Baldauf / Guido ten Brink for autoalgerie

Every illegal use will be prosecute.

Portfolio

Lire également

Kia Al Djazaïr : Le Kia Sorento facelift MIB présenté
Plus belle voiture de l’année 2018 : La succession de l’Alpine A110 est ouverte
Cima Motors : Ouverture d’une affaire à Berrouaghia
Sous-traitance : Une usine Motrex pour accompagner TMC

Vos commentaires

  • ]Le 25 septembre 2015 à 15:28[, par Ragnarök

    L’inspiration germanique est frappante.

  • ]Le 25 septembre 2015 à 17:08[, par mizand

    la première Optima que j ai vu, je l ai prise pour une BMW

  • ]Le 26 septembre 2015 à 10:46[, par omar zr

    @Ragnarök : C’est la tendance actuelle du marché, il te suffit de voir les dernières berlines familiales : 508, C5.2,Talisman qui ont un design trop germanique et cela pour réaliser de chiffres de ventes suffisants car ce segment est en perte de vitesse en Europe.B-)
    L’ancienne Optima était un flop total en Europe , donc il faut changer la formule.;-)

    @Mizand : Moi je dis plutôt qu’elle avait un design très réussi.;-)

Répondre à cet article