Accueil du site > Actualité > Jean-Christophe Quémard au sein de la délégation du Premier ministre (...)

Usine PSA : Jean-Christophe Quémard au sein de la délégation du Premier ministre Cazeneuve

Publié le mercredi 5 avril 2017 à 09:15, par Khaled A.

L’usine PSA en Algérie pourrait fort bien connaître une évolution au cours de ces deux prochains jours avec la visite du Premier ministre français, Bernard Cazeneuve.

Les deux Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Bernard Cazeneuve examineront, à cette occasion, "l’état de la coopération bilatérale connaissant les progrès appréciables dans divers domaines socio-économiques ainsi que les voies et moyens à même de la consolider davantage et échangeront leurs points de vue sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun".

Il s’agit de la troisième visite en Algérie d’un Premier ministre français, sous le mandat du président François Hollande. Ces visites ont permis au Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), institué par les deux présidents de la République, M. Abdelaziz Bouteflika et son homologue français, de développer une dynamique et une qualité dans les relations entre les deux pays et qui devront encore s’améliorer davantage", souligne la même source

Parmi les domaines à examiner, le projet de l’usine PSA en Algérie en attente de validation depuis le mois d’avril dernier et qui pourrait évoluer au cours de cette rencontre d’autant plus que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a récemment déclaré que "le gouvernement algérien était prêt à signer", levant ainsi les derniers doutes concernant les points encore en suspens. Autre signe celui de la présence au sein de la délégation française du patron de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe PSA, Jean-Christophe Quémard, une présence que ce dernier avait annoncé à la fin du mois dernier, lors d’une rencontre fortuite à l’aéroport de Tunis avec le groupe de journalistes algériens qui revenaient des essais de la nouvelle Kia Picanto.

Pour rappel, le projet de l’usine PSA s’étale sur 120 hectares et projette la production de 75.000 unités/an à l’horizon 2020 avec quatre modèles que sont les Peugeot 301,208 et 308 ainsi que la Citroën C-Elysée. Cette usine sera accompagnée par pas mois de sept sous-traitants dès son démarrage à l"instar de Leoni, Yazaka, Faurecia, Trèves et autre Plastic Omnium, comme dévoilé en exclusivité sur nos colonnes.

Répondre à cet article