Accueil du site > Actualité > Actualité > Jaguar dévoile la XF Sportbrake

Jaguar Land Rover : Jaguar dévoile la XF Sportbrake

Publié le jeudi 15 juin 2017 à 01:06, par Khaled A.

La nouvelle XF Sportbrake a été dévoilé par Andy Murray, numéro 1 mondial au classement ATP (tennis), signant ainsi le retour de de Jaguar sur le segment des ‘breaks’.

L’avant de la XF Sportbrake reste familier avec la Berline avec entre autres ses feux full LED, mais ce nouveau modèle se détache de la berline à l’arrière. De profil, les montants minces du pare-brise confortent l’impression de coupé. Pour plus de polyvalence sans compromettre l’impact visuel de la voiture ou son efficacité aérodynamique, les rails de toit ont été abaissés mais peuvent porter jusqu’à 100kg. La ligne de toit se termine par un spoiler arrière intégrant le troisième feu stop à LED. Le hayon, offre une large ouverture de 1061mm et incorpore des LED positionnés pour éclairer le sol près du véhicule quand le coffre est ouvert. À l’arrière, les feux à LED intègrent le dessin en demi-cercle de la Jaguar F-PACE, lui-même inspiré de la sportive F-TYPE. Une bande chromée traverse la voiture pour joindre les feux arrière et renforcer l’apparence premium de la Sportbrake.

Longue de 4955mm, la nouvelle Sportbrake est 6mm plus courte que le modèle précédent mais son empattement a été allongé de 51mm pour atteindre 2960mm. Il en résulte plus de place aux jambes à l’arrière, un plus grand coffre et un confort accru. Jaguar annonce un espace intérieur est généreux en termes de garde au toit et d’espace aux jambes, particulièrement à l’arrière où les passagers disposent de plus d’espace aux genoux que sur la précédente Sportbrake malgré la longueur inférieure du nouveau modèle. Les designers et ingénieurs Jaguar n’ont cependant pas perdu de vue la polyvalence attendue d’un ‘break’ . Le siège arrière se replie en 3 parties (40:20:20) pour s’adapter aux besoins spécifiques de chaque trajet. L’attention portée aux détails se retrouve dans l’emplacement des haut-parleurs arrière qui ont été déplacés de la plage arrière sur la berline vers la garniture du toit pour maintenir la qualité du son de la Sportbrake sans en compromettre l’aspect pratique. Le coffre de 565 litres passe à 1700 litres une fois les sièges arrière rabattus qui permettent d’obtenir un plancher parfaitement plat. Les dossiers des sièges arrière peuvent être repliés à l’aide de leviers discrètement intégrés dans les côtés du coffre ou sur les sièges eux-mêmes. Le cache-bagages se replie automatiquement à l’ouverture du coffre pour en faciliter l’accès et reprend sa position à la fermeture du hayon. Un filet de séparation est disponible en option pour retenir les objets non fixés.

Le design intérieur associe la qualité et la simplicité de la berline à plus d’espace et de polyvalence. Les technologies de pointe s’intègrent parfaitement aux détails traditionnels tels que le cuir Windsor. Les clients peuvent opter pour le combiné d’instruments TFT de 12,3’’, l’écran tactile central de 10’’, les 10 couleurs d’ambiance configurables et les sièges à 20 positions avec appuie-tête motorisé. Sont également disponibles l’ionisation de l’habitacle et les portes à fermeture assistée. Entre autres innovations, la XF Sportbrake propose un pare-soleil à contrôle gestuel pour son toit panoramique géant, un système de détection de fatigue du conducteur et un bracelet étanche ‘clé-loisirs’ que vous pouvez porter en pratiquant vos sports favoris. il est également possible d’opter pour l’ionisation de l’air dans l’habitacle contre la pollution environnementale.

La XF Sportbrake s’appuie sur le succès de la berline, sa technologie AWD (transmission intégrale) et son architecture à utilisation intensive d’aluminium. Elle est dotée des toutes dernières motorisations Ingenium de Jaguar Land Rover. Les suspensions ont été spécifiquement calibrées pour répondre aux exigences d’un ‘break’ premium. Rigides mais légères, elles confèrent à la Sportbrake un caractère sportif, agile et dynamique. La suspension pneumatique arrière à correcteur d’assiette est montée de série sur toute la gamme pour une maîtrise préservée même en pleine charge. En option, le système Jaguar de dynamique paramétrable permet au conducteur d’affiner les réglages de la direction, de la transmission et de l’accélérateur. Avec l’amortissement Adaptive Dynamics, les réglages de suspension peuvent aussi être personnalisés.

Les fonctionnalités développées par Jaguar Land Rover, telles que le contrôle de progression toutes surfaces (ASPC), l’adaptation à la surface (ASR) et l’Intelligent Driveline Dynamics (IDD) ont permis au Sportbrake d’être aussi efficace en virage et dans les situations de faible motricité que la berline. Il est aussi possible de choisir la transmission intégrale AWD et le système IDD pour supprimer le sous-virage et les interventions électroniques caractéristiques des modèles à quatre roues motrices.

La gamme de moteurs 4 et 6 cylindres de Jaguar Land Rover débute avec le Diesel Ingenium de 163ch doté d’un turbo à géométrie variable jusqu’au puissant V6 essence 3L suralimenté de 380ch ou TDV6 de 300ch capable de couvrir le 0-100km/h en 6,6 secondes.

Répondre à cet article