Accueil du site > Salons > Paris 2006 > IROC Concept

Volswagen : IROC Concept

Publié le lundi 2 octobre 2006 à 13:08, par Mohamed Amine MERIEM

Il y à 33 ans, lors du salon de Genève, Volkswagen lançait la première génération de la Scirocco, long coupé quatre places, rapide, spacieux et abordable. Cette année, Volkswagen présente une étude de style à travers le concept IROC présent à Paris, ce concept tente de faire revivre cette icône automobile et la projeter dans un futur proche. A la lecture du dossier de presse Volkswagen et en regardant de plus près le concept : trois bonnes nouvelles au moins se profilent à l’horizon :

.

Il y à 33 ans, lors du salon de Genève, Volkswagen lançait la première génération de la Scirocco, long coupé quatre places, rapide, spacieux et abordable. Cette année, Volkswagen présente une étude de style à travers le concept IROC présent à Paris, ce concept tente de faire revivre cette icône automobile et la projeter dans un futur proche. A la lecture du dossier de presse Volkswagen et en regardant de plus près le concept : trois bonnes nouvelles au moins se profilent à l’horizon :

La première : on verra peut-être bientôt un coupé sport quatre places chez l’allemand, portera-t-il le nom Scirocco ? on verra !

La seconde : ce futur coupé, à l’image de l’IROC, sera propulsé par la famille des moteurs essence turbo TSI, moteurs à chargeur double interne, appelé aussi twincharger. Ces moteurs de petite cylindrée sont parmi les plus performants du moment grâce à la combinaison d’un compresseur électrique pour la suralimentation à bas régime et d’un turbocompresseur pour la puissance à haut régime. On retrouve sur l’IROC un moteur de 210cv et il est annoncé que des moteurs TSI de puissance inférieure à 150cv sont prévus sur un éventuel modèle de série (le 1.2 ?).

La troisième : toutes les Volkswagen ne se ressembleront plus (enfin !), le constructeur annonce que la calandre hexagonale en aluminium du IROC marque le début d’une nouvelle ère dans le design de la marque ; à Wolfsburg, on désire avoir dans sa gamme différents "visages Volkswagen" "en fonction des modèles et des segments spécifiques". C’en est donc fini avec ces voitures qui se ressemblent toutes !

La Quatrième : Si le coupé inspiré de ce concept se confirme, le prix sera attrayant... là par contre, qui vivra verra !

.

.

.

Répondre à cet article