Accueil du site > Actualité > Actualité > Ioniq, le véhicule trois en un de Hyundai s’expose à Genève

86e Salon de Genève (Live) : Ioniq, le véhicule trois en un de Hyundai s’expose à Genève

1 commentaire

Publié le lundi 7 mars 2016 à 15:38, par Dalil C.

Annoncée et présentée au mois de janvier dernier, la Hyundai Ioniq (plus précisément les Ioniq puisqu’elles sont au nombre de trois ) s’expose pour la première fois au Salon de Genève.

C’est l’une des surprises de ce début d’année, personne n’attendait Hyundai sur ce terrain, ou presque. Certes, les rumeurs, spyshots et fuites avait révélé l’arrivée d’un modèle hybride chez la marque coréenne, mais la firme a surpris tout le monde en proposant ce modèle non pas en une ou deux versions, mais en trois !

Il s’agit de la Hyundai Ioniq, ou plutôt les Ioniq, car elle est préposée en version Hybride, Hybride rechargeable et 100% électrique. Il s’agit là d’une première pour un constructeur généraliste et même dans le monde de l’automobile. A défaut d’opter pour un seul segment, Hyundai a décidé d’attaquer tous les fronts afin de maximiser ses chances et de toucher le plus large public.

L’Ioniq dans sa version Hybride est animée par le 1.6 litre GDI qui développe 105 ch. Ce dernier est associé à un bloc électrique de 43 ch, alors que la batterie affiche une capacité de 1.56 kWh. La puissance cumulée est de 141 ch et 265 Nm, soit 19ch de plus que la Toyota Prius, la rivale toute désignée. La transmission est assurée par une boîte à double embrayage DCT à 6 rapports.

La variante Pulg-in-Hybride associe encore une fois le 1.6 GDI de 105ch, mais cette fois-ci avec un moteur électrique développant 61ch, ce qui lui permet d’afficher une puissance cumulée de 176 ch. Sa batterie de 8.9 kWh lithium-ion lui permet de parcourir 50 km uniquement avec l’énergie électrique. Cette dernière utilise le même type de boîte de vitesses que la version Hybride.

Alors que la version 100% électrique sera animée par un bloc électrique développant 120ch et 295 Nm de couple.Ce dernier est alimenté par une batterie d’une capacité de 28 kWh.Cette configuration lui permettraitd’afficher une autonomie de 165 km et d’atteindre les 165 km/h.

Autre nouveauté et pas des moindres, cette Hyundai Ioniq dans ses versions Hybride et Pulg-in-Hybride est équipée, en première mondiale, d’un système d’échappement de récupération de chaleur appelé EHRS compact. Faurecia, qui est à l’origine de ce nouveau système, apporte ces précisions : "La chaleur est récupérée par un échangeur thermique fluide/gaz, intégré à la ligne d’échappement. Jusqu’à 3 kilowatts d’énergie peuvent être transférés au système de refroidissement du moteur et être ensuite utilisés pour réchauffer le moteur et l’habitacle." Ce système qui ne pèse que 3 kg permet, selon le constructeur, d’économiser jusqu’à 7% de consommation de carburant.

Hyundai frappe fort avec cette Ioniq : un seul modèle mais trois configurations ! Et ce surtout que sur le plan esthétique, elle n’a rien à envier à certains modèles généralistes, contrairement à certaines concurrentes.

Photo-Credit : Guido ten Brink / SB-Medien pour autolagerie.com

Portfolio

Lire également

EuroNcap : Le plein d’étoiles pour l’Audi Q2, Ford Edge, Hyundai Ioniq et Suzuki Ignis
Crédit à la consommation : Signature de l’accord TMC - CPA
Volkswagen : Arteon, le nouveau fastback premium s’annonce (Vidéo)
Global Motors Industries : L’usine Hyundai de Batna en vidéo promotionnelle
Kia Motors : La KIA GT s’annonce en teaser-vidéo

Vos commentaires

  • ]Le 7 mars à 18:14[, par momo

    Bravo à Hyundai pour cette technologie et je la trouve plus belle que la toyota prius ! Bon, reste maintenant à percer dans les marchés sinon, c’est une belle voiture !

Répondre à cet article