Accueil du site > Actualité > Actualité > Hyundai présente un véhicule électrique hydrogène autonome

Conduite autonome : Hyundai présente un véhicule électrique hydrogène autonome

Publié le mercredi 7 février 2018 à 13:22, par La rédaction

Une flotte de véhicules électriques alimentés à l’hydrogène Hyundai est parvenue à réaliser un trajet de 190 kilomètres en conduite autonome entre Séoul et Pyeongchang.

usqu’alors, des essais de conduite autonome avaient été réalisés à vitesse limitée sur des portions de routes nationales, mais c’est la première fois que des véhicules autonomes parcourent une distance aussi longue à 100 km/h-110 km/h, la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes coréennes.

Cinq véhicules Hyundai ont effectué le parcours. Trois de ces véhicules sont basés sur le véhicule électrique alimenté à l’hydrogène de nouvelle génération, le SUV Hyundai NEXO, dont la commercialisation est prévue en Corée le mois prochain, et les deux autres sont des Genesis G80 autonomes. Tous les véhicules sont équipés de technologies de conduite autonome de niveau 4, tel que défini par les normes internationales SAE, et d’une technologie réseau 5G. Les véhicules utilisés pour la démonstration sont des « véhicules futuristes » symbolisant clairement les trois visions de Hyundai pour la mobilité future : une mobilité connectée, la liberté dans la mobilité et une mobilité propre.

L’extérieur et l’intérieur des véhicules à conduite autonome utilisés pour cette démonstration sont similaires à ceux des autres modèles de série de Hyundai, mais ils sont en outre dotés de plusieurs caméras et d’un système de guidage au laser (LIDAR). L’ajout d’un petit nombre de capteurs sur des véhicules de série est la clé d’une conduite totalement autonome, permettant à l’entreprise de se rapprocher de la commercialisation de technologies de conduite autonome.

La conduite autonome suppose le traitement d’un volume élevé de données, nécessitant beaucoup de puissance. Le modèle électrique alimenté à l’hydrogène est capable de produire de l’électricité via une réaction entre l’hydrogène et l’oxygène dans la pile à combustible, constituant ainsi le véhicule optimal pour ce test.

Hyundai Motor Group, qui intègre les sociétés Hyundai Motor et Kia Motors, prépare la commercialisation d’un système de conduite autonome de niveau 4 conforme à la norme SAE dans les villes intelligentes d’ici 2021 et des technologies favorisant une conduite totalement autonome d’ici 2030.

Répondre à cet article