Accueil du site > Actualité > Actualité > Hyundai au Salon de Busan

Hyundai Motor Group : Hyundai au Salon de Busan

Publié le dimanche 12 juin 2016 à 13:10, par Khaled A.

Hyundai Afrique et Moyen-Orient a exposé sa conception de la haute performance et haute Technologie au Salon International de l’Automobile 2016 de Busan en Corée du Sud avec, entre autres, la RM16 N Concept.

Le concept RM16 est le dernier de la lignée Hyundai Project RM (Racing Midship), successeur de la RM14 et la RM15. Il présente un développement avancé de ses deux prédécesseurs au niveau de leur ingénierie sous la forme d’un moteur en position centrale arrière, poids léger et 2 sièges à hautes performances.

Cette dernière lignée RM a hérité des caractéristiques des anciens modèles RM14 et RM15, en particulier la transmission manuelle à 6 vitesses du RM14 et son moteur Theta T-GDI 2.0 réglé pour développer 300ch, celui-là même que recevra la future Hyundai N30. En outre, la RM16 possède le même poids de distribution axée sport (43% avant, 57% arrière) et comme ses prédécesseurs, elle bénéficie d’un centre de gravité à moins de 500mm du sol. Pour rappel, les concepts RM sont « un laboratoire roulant » pour le développement de la Division hautes performances N. Des innovations d’économies de poids, vues la première fois sur les modèles RM15, aident à booster la prise en main et l’accélération de la RM16. Son châssis en aluminium est couvert par des panneaux de carrosserie légers en plastique rigide en fibre de carbone renforcé (CFRP), qui permettent d’économiser un poids considérable par rapport à une voiture à base d’acier traditionnellement construite.

Les technologies futures étaient également de la partie avec la Hyundai N 2025 Vision Gran Turismo et sa motorisation qui repose sur deux piles à combustible et des super capacités capables d’alimenter quatre moteurs roues totalisant une puissance de 884 ch et qui veut, aussi virtuelle qu’elle puisse l’être, montrer les idées du constructeur sud-coréen dans le domaine des énergies futures. Autre approche, réelle, la Hyundai Ioniq qui permet à la marque coréenne de s’attaquer en même temps à l’hybride (essence-électrique), à l’hybride plugin (essence-électrique rechargeable) et au tout-électrique. Sous le capot, dans sa configuration hybride, l’Ioniq dans le volet thermique a un quatre-cylindres 1.6 litre GDI de 105 ch qui fonctionne sur le principe du cycle d’Atkinson, afin de privilégier le rendement (40% dans son cas) et la consommation à la puissance, ce qui d’ailleurs est le cas pour la plupart des véhicules hybrides du marché, dont la Toyota Pirus. Ce bloc est associé à une transmission à double embrayage DCT à 6 rapports et à un moteur électrique de 43 ch, ce qui lui permet d’afficher une puissance cumulée de 148ch. Toutes les versions utiliseront une batterie lithium-ion, cette dernière étant placée sous la banquette arrière, du moins pour la version hybride qui a été dévoilée en premier.

Ce Salon de Busan a également été le théâtre de la présentation du second modèle Genesis de Hundai, la G80 (qui n’est autre que l’actuel Hyundai Genesis), mais aussi sa variante G80 Sport animée par un V6 3.3 TwinTurbo de 365 ch et 510, Nm ainsi que celui de la présence d’une large palette de modèles Hyundai ( Elantra, Veloster, I40, Sonata, Azera, Aslan, Tucson, Santa Fe et Santa Fe Sport).

Portfolio

Lire également

Autowest 2016 : GMI annonce son projet d’usine de bus et cherche des sous-traitants
Tahkout Manufacturing Company (TMC) : Une quatrième ligne pour le Hyundai H1 et Hyundai H100
14e salon international des travaux publics d’Alger : KIV présentera le nouveau Foton Auman GTL
Global Motors Industries : L’usine Hyundai de Batna en vidéo promotionnelle
Kia Motors : La KIA GT s’annonce en teaser-vidéo

Répondre à cet article