Accueil du site > Actualité > Actualité > Honda présente 5 modèles en avant-première

Eicma 2018 : Honda présente 5 modèles en avant-première

Publié le dimanche 11 novembre 2018 à 11:47, par Khaled A.

Honda dévoile, à l’occasion de l’ouverture du salon EICMA de Milan, la totalité de sa gamme européenne 2019 avec l’arrivée de deux nouveaux modèles ainsi qu’une profonde mise à jour pour trois modèles supplémentaires.

Après avoir dévoilé en 2018 ses roadsters CB1000R, CB300R et CB125R, Honda lance aujourd’hui son concept unique de "Neo Sports Café"dans l’arène des moyennes cylindrées. Le langage de style est moderne et minimaliste, mixant des inspirations "Café Racer" avec une forme trapézoïdale supercompacte qui ne manque pas d’attirer l’œil. La motorisation quatre cylindres en ligne est clairement placée en évidence, cernée par l’optique avant et le réservoir caractéristique de la famille des "Neo Sports Café" Honda. À ce dessin s’ajoute des équipements de haute qualité, à l’image de la fourche inversée Showa ø 41 mm de type ‘Separate Function’, des étriers avant 4 pistons à montage radial, du système de contrôle de couple HSTC (Honda Selectable Torque Control), de l’embrayage à glissement assisté ou encore de l’instrumentation digitale ultramoderne. Le résultat est un roadster de moyenne cylindrée particulièrement séduisant, avec sa combinaison d’esthétisme, de performances et de caractéristiques premium. Enfin, un kit de conversion 35 kW est disponible pour la CB650R.

Autre arrivée au sein de la gamme 2019, celle de la sportive CBR650R. Le nouveau style de cette machine s’inspire très nettement de celui de la CBR1000RR Fireblade, en particulier au niveau des lignes agressives, des larges panneaux latéraux, de la section arrière ultracourte ou encore de l’éclairage double optique avant confié à des diodes. La CBR650R est 6 kg plus légère que la CBR650F qu’elle remplace, avec une position de conduite plus sportive grâce aux bracelets repositionnés 30 mm plus bas ainsi qu’à des repose-pieds reculés et rehaussés. Son bloc quatre cylindres en ligne voit sa plage de régime étendu de 1 000 tr/min et délivre désormais 5 % de puissance supplémentaire pour arriver un total de 70 kW à 12 000 tr/min, alors qu’un kit conversion 35 kW est également disponible.

Le millésime 2019 des CB500F, CBR500R et CB500X dispose désormais d’une nouvelle suspension arrière, d’un embrayage à glissement assisté, d’un éclairage intégralement confié à des diodes, d’une instrumentation à cristaux liquides modernisées avec indicateurs de passage de rapports et de rapport engagé mais aussi d’un nouvel échappement à double sortie qui enrichit la sonorité.

Le roadster CB500F se distingue par un style plus aiguisé avec une pointe avant plus anguleuse et des écopes latérales qui s’intègrent plus étroitement avec le réservoir de carburant.

La CBR500R a également été redessinée : elle est plus étroite et plus acérée, avec une position de pilotage plus marqué, comme la Fireblade dont elle assume l’inspiration.

Quant au trail CB500X, il revendique encore plus fortement son caractère aventurier avec une nouvelle jante avant de 19 pouces, des suspensions dont les débattements ont été augmentés, une selle plus fine, un angle de braquage plus important et un carénage dont les formes plus musclées sont également plus efficaces en matière de protection contre le vent.

Enfin le salon de Milan permet également de découvrir les améliorations apportées aux CBR1000RR Fireblade et CBR1000RR Fireblade SP, X-ADV, GL1800 Gold Wing et SH300i.

Lire également

Salon de Los Angeles 2018 : Honda tease son SUV Passport
Skoda : Premières photos de l’habitacle de la Scala
Aston Martin : Le prototype du SUV DBX à l’épreuve des tests routiers
Eicma 2018 : Une nouvelle BMW S 1000 RR plus légère, rapide et maniable

Répondre à cet article