Accueil du site > Actualité > Actualité > Honda, Nissan et Toyota s’accordent pour développer les stations (...)

Environnement : Honda, Nissan et Toyota s’accordent pour développer les stations d’hydrogène

Publié le mardi 23 mai 2017 à 17:07, par La rédaction

Onze entreprises dont 3 constructeurs japonais envisagent la création d’une nouvelle entreprise pour soutenir la construction stratégique et aboutir à une plus large utilisation des véhicules à pile à combustible ainsi qu’à l’indépendance de l’activité des stations d’hydrogène

Toyota Motor Corporation , Nissan Motor Co., Ltd., Honda Motor Co., Ltd. et 8 autres entreprises ont signé un protocole d’accord sur une collaboration en vue de la construction à grande échelle de stations d’hydrogène pour les véhicules à pile à combustible au Japon.

Ce protocole d’accord a pour objectif de favoriser l’accélération de la construction de stations d’hydrogène au stade actuel du début de la commercialisation de véhicules à pile à combustible à travers une approche "100 % japonaise" centrée sur une collaboration entre les onze entreprises. Il résulte de la "feuille de route stratégique pour l’hydrogène et les piles à combustible" ("Strategic Roadmap for Hydrogen and Fuel Cells"*1, mise à jour le 22 mars 2016) du gouvernement japonais, qui vise un total de 160 stations d’hydrogène opérationnelles et 40 000 véhicules à pile à combustible en service d’ici l’année fiscale 2020.

En reconnaissant les défis auxquels est confrontée l’activité des stations d’hydrogène aux débuts de la commercialisation des véhicules à pile à combustible, le protocole d’accord s’appuie sur l’idée que les entreprises concernées devraient coopérer et remplir leurs rôles respectifs*2 pour aboutir au développement stratégique des stations d’hydrogène afin de maximiser la demande de véhicules à pile à combustible et contribuer à leur démocratisation.

Les onze entreprises envisageront de formaliser leur coopération sous la forme d’une nouvelle entreprise qui serait créée au cours de l’année 2017 et aurait pour objectif de :

1) parvenir à la construction régulière de stations d‘hydrogène en mettant en œuvre des mesures de soutien en faveur de la construction et du fonctionnement de stations d’hydrogène ;

2) aboutir à un plus large usage des véhicules à pile à combustible et à l’indépendance de l’activité des stations d’hydrogène à travers des activités pour réduire les coûts, y compris un examen gouvernemental des réglementations, et des activités pour améliorer l’efficacité opérationnelle, contribuant ainsi à la réalisation d’une société de l’hydrogène au Japon.

Les onze entreprises envisageront les moyens pour permettre une large participation d’autres entreprises dans le futur et diffuseront les informations de manière appropriée.

Photo : DR

Répondre à cet article