Accueil du site > Actualité > Actualité > « Hey BMW », la réponse de BMW à Mercedes-Benz

BMW Group : « Hey BMW », la réponse de BMW à Mercedes-Benz

Publié le dimanche 9 septembre 2018 à 10:17, par La rédaction

A partir de mars 2019, les conducteurs et les passagers de BMW seront rejoints par l’assistant virtuel « BMW Intelligent Personal Assistant » (Assistant Personnel Intelligent) qui répond à la commande « Hey BMW ».

BMW va répondre à partir de mars 2019 à la commande vocale intelligente avec compréhension du langage naturel et activation à l’aide du mot-clé « Hey Mercedes », Linguatronic, de la marque à l’étoile en proposant son « BMW Intelligent Personal Assistant » disponible en version de base avec commande vocale en 23 langues à partir de mars 2019. Aux Etats-Unis, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie, en France, en Espagne, en Suisse, en Autriche, au Brésil, au Japon et (à partir de mai 2019) en Chine, le BMW Intelligent Personal Assistant sera également doté d’une commande vocale plus naturelle et d’autres fonctions intelligentes. L’assistant personnel sera proposé pour les modèles équipés du nouveau système d’exploitation BMW 7.0 et est inclut dans le cadre du BMW Live Cockpit Navigation Professional (6U3). Les fonctions peuvent être étendues avec le Pack Connected Pro. Ce système sera également disponible à la commande sur la BMW Serie 3 à partir de novembre 2018 et sera inclus pour trois ans. A partir de mars 2019, les nouvelles BMW X5, Z4 et Série 8 équipées du système d’exploitation BMW 7.0 pourront installer la version complète de l’assistant personnel intelligent BMW par mise à niveau logicielle à distance sans devoir se rendre chez un concessionnaire.

Mais en quoi consiste le « BMW Intelligent Personal Assistant » ? La marque à l’hélice le présente comme copilote parfait, particulièrement utile au quotidien (« Hey BMW, cherche la station-service la plus proche sur le trajet »), comme l’expert du numérique BMW capable d’expliquer toutes sortes de fonctions différentes (« Comment fonctionne l’assistant de feux de route ? »), de fournir des informations sur l’état actuel de la voiture ( « Le niveau d’huile est-il correct ? ») et d’aider à répondre aux questions (« Quels messages d’avertissement ai-je ? ». Il connaît les réglages préférés du conducteur et peut même en activer une combinaison pour améliorer son bien-être. Par exemple, « Hey BMW, je me sens fatigué » déclenche un programme de vitalité qui ajuste l’ambiance lumineuse, la musique et la température, entre autres choses, afin de dynamiser le trajet pour le conducteur. L’assistant sera également en mesure de donner des conseils de conduite économe en carburant ou d’anticiper et d’avertir le conducteur si nécessaire.

Répondre à cet article