Accueil du site > Actualité > Actualité > Hamilton s’impose et offre le titre constructeur à Mercedes

Formule 1 - Grand Prix du Brésil : Hamilton s’impose et offre le titre constructeur à Mercedes

Publié le lundi 12 novembre 2018 à 08:29, par AFP

Mercedes a conquis son 5e titre des constructeurs de Formule 1 dimanche à Sao Paulo, Lewis Hamilton ayant récupéré un succès au GP du Brésil qui tendait les bras à Max Verstappen avant qu’il ne soit percuté par Esteban Ocon.

Drôle d’ambiance après l’arrivée à Interlagos entre les célébrations dans le clan Mercedes, tout à sa joie d’un cinquième doublé consécutif pilotes et constructeurs, et le coup de sang de Verstappen, hors de lui après sa deuxième place. Une fois sorti de sa monoplace, le Néerlandais de Red Bull s’est rapidement rué vers Ocon, qui attendait placidement la pesée. Sans en venir vraiment aux mains, le fils du bouillant Jos a poussé le Français à plusieurs reprises, une scène qui fleurait bon la F1 des années 1970-80 et a valu à ses protagonistes d’être convoqués par les commissaires de course pour une possible violation du code sportif de la FIA.

Comme prévu, la gestion de la dégradation des pneumatiques s’est avérée cruciale et Red Bull s’est montré bien meilleur que la concurrence dans ce domaine, en témoigne la 4e place finale de l’Australien Daniel Ricciardo, seulement 11e sur la grille.

Parti en pole, Hamilton a souffert, même après avoir chaussé des pneus medium, et a laissé le commandement à Verstappen, qui s’est installé confortablement en tête et semblait proche de gagner pour la deuxième fois d’affilée après son succès au Mexique. Victime de dommages sur son fond plat, le Néerlandais, parti en tête-à-queue, a été passé par Hamilton mais est resté devant Räikkonen, 3e au drapeau à damier.

Le Britannique a résisté difficilement à son cadet de douze ans, mais il a fini par conquérir un 72e succès en carrière malgré des problèmes de pression d’huile et des gommes très abîmées. Lui-même sacré il y a deux semaines à Mexico pour la 5e fois, il pouvait savourer le nouveau triomphe de son équipe. "Les gars ont travaillé de manière incroyable depuis six ans, cela a été un formidable voyage avec eux", s’est félicité Hamilton avant de monter sur le podium et d’y esquisser quelques pas de samba. Mercedes se montre insatiable depuis 2014 et l’arrivée du moteur V6 hybride puisque l’écurie de Brackley a raflé les dix titres mis en jeu et engrangé 73 victoires en 99 courses.

Lire également

Groupe Renault : Nouveau président pour Renault Sport Racing

Répondre à cet article