Accueil du site > Actualité > GT Academy, nous l’avons testée pour vous… ou presque (...)

Nissan : GT Academy, nous l’avons testée pour vous… ou presque !

Publié le jeudi 21 juillet 2016 à 15:51, par Khaled A.

Le lancement officiel de la GT Academy pour l’Afrique du Nord effectué mercredi dernier à Marrakech aura également été l’occasion pour nous de tester certaines des activités qui seront au programme des finalistes à Silverstone.

Les journalistes des principaux médias des trois pays concernés par cet évènement (Algérie, Egypte et Maroc), présents pour ce lancement, ont été conviés à tester une partie des activités de la GT Academy avec un atelier sportif, de la simulation sur Playstation au volant de la Nissan GT-R et une course d’endurance en kart, et ce pendant trois heures. 12 équipes au total concourraient lors de ce challenge des médias, chaque équipe portant le nom d’un modèle Nissan (370Z, Navara, Sunny, Micra, GT-R…), les membres étant dans l’obligation de participer à chaque activité, tandis que la course de kart devait se faire en relais sans aucune pause lors du passage de témoin.

Pour votre serviteur, c’est en tant que leader de l’équipe GT-R, composée de notre collègue d’Ennahar TV Chaouki Mohamed Allek, et par trois représentants de média marocains (Hichem, Fréderic et David) que la « bataille » fut lancée. Bataille car deux adversaires de taille étaient en face : l’équipe Navara avec le pilote professionnel Lucas Ordoñez et l’équipe 370 Z, 100 % égyptienne avec le directeur de la GT Academy, Daniel Whittemore. Des présences qui ne pouvaient être contrariées, du moins on l’espérait, que par une bonne stratégie mais surtout l’adhésion et la volonté du team GT-R. Hichem à la simulation, Chaouki au sport et David au kart, telle fut la « combinaison » de départ, l’idée étant de mettre la pression dès le début en sport et en simulation et de limiter les « dégâts » sur circuit face à Lucas Ordoñez. Nos pilotes les plus rapides (Fréderic, Chaouki et votre serviteur) profitant du repos du pilote pour regagner, non pas les secondes d’écart, mais les tours de retard accusés !

Le film du challenge

Chaud bouillant, la chaleur suffocante n’étant pas totalement étrangère à cela, c’est Chaouki qui réussit à pondre une copie parfaite en sport (pompes, cordes etc.) dès le départ, un passage qui lui vaudra une première place au classement final devant le représentant de la 370Z. En simulation, Hichem avait aligné un joli chrono mais la concurrence se faisait rude, le temps affiché étant battu par quelques-uns mais sans nous empêcher de finir au pied du podium lors du passage de David quasiment en fin de parcours. En parlant de David, parti sur la première ligne de la grille de départ en kart, il pointait à la 7éme place au bout de 10 minutes de course, avant de demander la relève, comme convenu lors du briefing.

Les rotations commençaient au sein de toutes les équipes en course, sauf pour la « Navara », Lucas Ordoñez alignant quasiment une vingtaine de minutes de course afin d’offrir à son équipe une avance de taille. Prenant le relais, autoalgérie.com et Ennahar remettent la « Team GT-R » sur la troisième place à une quinzaine de secondes de la seconde place détenue par le « 370 Z », mais toujours avec trois tours de retard sur l’équipe « Navara » d’Ordoñez, un écart qui allait être littéralement « bouffé » par un Fréderic survolté au point de reprendre non pas la seconde place mais le leadership à la moitié de la course.

La suite s’annonçait passionnante jusqu’au moment où Ordoñez reprenait le volant, alignant des tours impressionnants (32 sec, soit quasiment une dizaine de secondes de mieux) et redonnait la première place aux « Navara ». Coup de massue ? Plutôt « déception » de voir certains profiter d’avantages pour remporter ce challenge alors que la logique aurait voulu que le pilote Nismo fasse partie de toutes les équipes durant une dizaine de minutes afin d’équilibrer les débats. N’empêche, la stratégie adoptée à l’unanimité des membres de la « GT-R » était de réduire au maximum les dégâts face à Ordoñez tout en faisant des « 370 » et Daniel Whittemor, les principaux concurrents, mais surtout de profiter de chaque retrait d’Ordoñez pour mettre en piste les plus rapides de l’équipe.

10 dernières minutes de folie !

De toutes les activités, il ne restait que le kart. Et à 10 minutes du baisser de rideau, le trio de tête était, dans l’ordre, GT-R, Navara et 370 Z, les trois dans le même tour tandis que la quatrième équipe pointait avec 16 tours de retard. Le premier objectif de terminer sur le podium était atteint et seul un problème pouvait empêcher ces trois équipes de le réussir. Et c’est ce qui a failli se passer quand l’un des pilotes du team d’Ordoñez s’est vu s’impliquer dans un carambolage dans une chicane, ce qui aurait fait notre bonheur, avouons-le ! Ceci dit, cet accident n’a pas eu de conséquences dramatiques pour les « Navara, le pilote en place reprenant la course.

Une course que les « GT-R » menaient avec un peu plus de 8 secondes d’avance avec Fréderic comme pilote, moment choisi par Ordoñez pour jeter un coup d’œil sur le tableau et crier : « il est temps que je reprenne le volant ! » Aussitôt dit, aussitôt fait. Ordoñez sur la piste, la course en tête devenait difficile même si « Fred » montrait de belles ressources en bloquant le pilote Nismo pendant un peu plus de 5 minutes avant de céder face à ses coups de butoir et ses trajectoires parfaites. Résultat, une seconde place à un peu moins de 14 secondes et avec 30 secondes d’avance sur la « 370Z » emmenée par Daniel Whittemore. Une sacrée performance !

Classement général

La première place en « Sport » grâce à Chaouki, la seconde en Kart et un bon chrono en simulation (me valant le surnom de Ron Dennis par les membres de l’équipe) ne laissaient aucun doute quant à la présence des GT-R sur le podium avec une seconde place derrière les « Navara » d’Ordoñez, mais devant les « 370 ».

Une revanche algérienne s’impose, mais dans les règles de l’art cette fois-ci. On comptera donc sur les candidats algériens de la GT Academy. Rendez-vous à la fin du mois pour la première phase.

Portfolio

Lire également

Car Of The Year 2017 : Voici les sept finalistes
Nissan : Le X-Trail muscle son offre
Renault Algérie : Journées portes ouvertes sur la carrosserie
Groupe PSA : DS Urban Store, le nouveau concept de boutique DS

Répondre à cet article