Accueil du site > Actualité > Actualité > GSi, un retour signé Insignia

Opel : GSi, un retour signé Insignia

Publié le mercredi 19 juillet 2017 à 18:27, par Khaled A.

Disparu depuis plusieurs années, le sigle GSi est officiellement de retour chez la marque au Blitz avec le levé de voile sur l’Opel Insignia GSi forte de ses 260 chevaux...en attendant la version OPC.

Le sigle GSi n’avait plus été usité par Opel depuis l’Opel Corsa D (2012) et c’est au vaisseau amiral de la marque, Insignia, que revient l’honneur de ressusciter ce sigle qui s’inscrit dans une longue tradition de voitures sportives du Blitz prenant à contre-pied le monde de l’automobile qui l’attendait plutôt sur l’Astra ou la Corsa.

Sur le plan du design, la variante GSi se distingue de l’Insignia Grand Sport par des des boucliers revus, de larges prises d’air à l’avant et des sorties d’air à l’arrière. Une partie arrière qui s’offre reçoit deux sorties d’échappement aux embouts chromés et un spoiler pour donner efficacement de l’appui sur l’essieu arrière et ses nouvelles jantes 20 pouces chaussées de Michelin Pilot Sport 4 S. L’habitacle accueille, pour le conducteur et le passager, des sièges baquets certifié AGR (Aktion Gesunder Rücken e.V.).Ces sièges sport recouverts de cuir (spécialement développés pour la GSi), le volant sport à jante cuir et le pédalier en aluminium apportent la touche finale.

Sous le capot, la berline sportive est animée par un moteur essence 2.0 litres Turbo 260 ch avec un couple de 400 Nm. Le quatre-cylindres est accouplé à une nouvelle boîte automatique à huit vitesses. Le conducteur a la possibilité de changer de rapport en pressant les palettes au volant. En transmission automatique, le conducteur peut même présélectionner les points de passage en modes Standard et Sport. A côté du 2.0 litres turbo essence, la GSi offrira également un nouveau moteur diesel de grande puissance. Opel ne dévoile pas les performances mais annonce que "la nouvelle Insignia GSi est clairement plus rapide sur un tour de la Nordschleife du Nürburgring que l’Insignia OPC (V6 2.8 Turbo de 325 ch) de la génération précédente, pourtant plus puissante, constate après l’avoir testée Volker Strycek, Director Performance Cars & Motorsport" . Une des explications réside dans le fait que la GSi est plus légère de 160 kg que l’Insignia OPC 2.8 V6 Turbo comparable.

L’Opel Insignia GSi a été peaufinée sur la mythique Nordschleife, la boucle nord du circuit du Nürburgring, avec le développement d’un châssis pour la GSi. Des ressorts plus courts abaissent l’assiette de la GSi de 10 millimètres et des amortisseurs spéciaux "réduisent au minimum les mouvements de la caisse" annonce Opel. Les puissants freins Brembo à quatre pistons et la direction déjà directe ont été adaptés en conséquence. En plus de la transmission intégrale à vecteur de couple, l’Insignia GSi est équipée en série du châssis mécatronique FlexRide adaptatif à trois modes (Standard, Tour et Sport). Cette variante dispose également d’un mode Compétition, activé en actionnant le bouton de l’ESP. Une pression double permet aux conducteurs aguerris d’autoriser plus de dérive et de désactiver l’antipatinage.

La nouvelle Insignia GSi sera présentée en première mondiale au Salon International de l’Automobile de Francfort (IAA, du 14 au 24 septembre 2017), Opel dévoilera plus de détails lors de la première journée-presse, le 12 septembre.

Portfolio

Répondre à cet article