Accueil du site > Actualité > Actualité > Genèse de la BMW M3, acte IV

BMW : Genèse de la BMW M3, acte IV

Publié le dimanche 10 janvier 2016 à 10:07, par Dalil C.

Le quatrième opus de la série de vidéos sur la lignée de la BMW M3 est tout logiquement consacré à la série E92.

E30, E36, E46 et, cette fois-ci,E92, nom de code de la quatrième génération de la Série 3 et troisième à être déclinée sous l’emblématique version flanquée du M de BMW Motorsport, à savoir M3. Cette M3 E92 a été produite de 2007 à 2013 et a encore rehaussé le niveau de performances et de sportivité de cette prestigieuse lignée.

Contrairement à la M3 E46 qui avait fait quasiment table rase de l’héritage de la M3 E36, cette nouvelle génération a puisé son inspiration de la précédente mouture, comme pour le toit en fibre de carbone hérité de la version CSL, mais tout en apportant du neuf. Le six-cylindres en ligne est passé à la trappe car arrivé à ses limites.Il a alors été remplacé par un V8 de 4.0 litres dérivé du V10 de la M5. Ce nouveau V8 lui offrait 420 ch à 8 300 tr/min et 400 Nm de couple à 3 900 tr/min.

Cette génération a également été la première à être équipée du système iDrive qui lui permet de proposer plusieurs modes de conduite, également la première à associer son bloc à la transmission automatique DCT à double embrayage.

Deux années après son lancement,BMW lui offre une version ultra-radicale avec la version GTS qui n’a été produite qu’à 250 exemplaires, cette dernière était préparée pour la course, avec couleur spécifique orange, arceau de sécurité, aileron typé compétition, allègement, etc. Le V8 est mis à jour, il passe de 4.0 à 4.4 litres et développe dorénavant 450ch, soit 30ch de plus que la version standard.

En 2001, BMW lance sur la version berline la série très limitée M3 CRT, pour Carbon Racing Technology, qui n’a été produite qu’à 67 exemplaires. Cette dernière s’était habillée de la teinte Frozen Polar Silver avec quelques touches de Melbourne Red. Comme son l’indique, elle fait la part belle au carbone, ce qui lui permet de perdre quelque 70 kg. Le bloc de la M3 GTS avec ses 450ch a été conservé, ce qui lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 4.4 secondes.

Lire également

Luxury Motor Works : Le showroom de Chéraga fin prêt
Industrie automobile : Mehri et BMW lorgnent du côté de Mostaganem
BMW Group : Le premier SUV de Rolls-Royce poursuit son développement
MINI : 3 millions d’unités issues de l’usine d’Oxford
Volvo Trucks : La douceur de l’I-Shift mise en avant (Vidéo)

Répondre à cet article