Accueil du site > Actualité > Actualité > Gel des domiciliations bancaires des importations des véhicules pour propre (...)

Marché automobile algérien : Gel des domiciliations bancaires des importations des véhicules pour propre compte

1 commentaire

Publié le dimanche 5 février 2017 à 15:44, par APS

La Banque d’Algérie a instruit les banques et les établissements financiers à geler, à compter du 2 février 2017, toute domiciliation d’importation de véhicules par les entreprises pour propre compte en attendant la mise en place d’un nouveau mécanisme d’encadrement, a appris l’APS auprès de cette institution financière.

"Il est porté à la connaissance des banques et établissements financiers que les autorités compétentes s’apprêtent à mettre en place un nouveau mécanisme d’encadrement des importations de véhicules par les entreprises pour propre compte", lit-on dans la note adressée par la Banque d’Algérie aux banques et établissements financiers

"Dans l’attente de la mise en place de ce mécanisme, les banques et les établissements financiers sont invités à geler, à compter du 2 février 2017, toute domiciliation de ce type d’importation", poursuit la note.

Les présidents directeurs généraux et les directeurs généraux des banques et établissements financiers "sont priés de veiller à une application rigoureuse" de cette note, affirme encore la Banque d’Algérie.

Vos commentaires

  • ]Le 6 février à 07:52[, par Touka

    Il s’attendait a quoi ? Les entreprises ont importé en masse, pas de quota et un achat au taux bancaire. Beaucoup plus intéressant que les prix pratiqués par les concessionnaires qui prennent des marges déraisonnables.
    À noter également que certains concessionnaires importent les véhicules en les déclarant en douane pour "’équipement" et non pour "revente en l’état". Une manière de détourner les quotas ? Je précise des importations sous licence.

Répondre à cet article