81e Salon de l’automobile de Genève : Ford Ranger Wildtrak

Publié le mercredi 2 mars 2011 à 09:27, par Genève, correspondance particulière

Après sa première présentation au salon australien de Sydney, le nouveau Ford Ranger, se dévoile en avant-première européenne au salon de l’automobile de Genève dans sa version haut de gamme, Wildtrak.

Genève. Au salon automobile de Genève 2011, Ford présente ainsi en première son nouveau Ranger Wildtrak, un pickup sportif offrant une puissance remarquable, une sécurité exemplaire et de faibles consommations. Ce nouveau modèle se distingue par une forte présence visuelle, à laquelle viennent s’ajouter les plus récentes technologies en matière de connectivité.

La version Wildtrak se distingue par un style encore plus sportif, caractérisé par une face avant bicolore. Les stylistes ont choisi de faire disparaître la ligne de ceinture au niveau de la proue pour mieux faire ressortir la prise d’air inférieure. Les rétroviseurs extérieurs, les poignées de porte et les prises d’air latérales affichent les mêmes contrastes afin de renforcer le caractère sportif du Wildtrack.

Le nouveau Ford Ranger reçoit une série d’équipements technologiques qui rend sa conduite plus facile et plus sûre. Il s’équipe également d’une caméra de recul qui projette l’image filmée sur le rétroviseur intérieur, améliorant ainsi la visibilité, tout en simplifiant la conduite avec une remorque.

Conçu pour garantir une sécurité de tout premier ordre, le nouveau Ranger se dote de tout un éventail de technologies dont le contrôle de stabilité électronique (ESP). Outre des capacités exceptionnelles, le Ranger peut être équipé de la navigation par satellites et de la commande vocale avec liaison Bluetooth®.

Fidèle aux légendaires capacités du Ranger, ce nouveau modèle propose une capacité de remorquage de 3350 kg. Les Ranger animés par le moteur diesel Ford Duratorq TDCi 2,2 litres se distinguent en outre par une charge utile de 1333 kg.

Totalement repensé, le nouveau Ranger est le premier véhicule utilitaire issu de la stratégie One Ford reposant sur un programme de développement produit mondial utilisant toute l’expertise d’ingénierie Ford à l’échelle mondiale.

Conçu et développé en Australie, le Ranger sera proposé en quatre carrosseries, disponibles en version 2 et 4 roues motrices, avec deux hauteurs de suspension et cinq niveaux de finition afin se répondre à tous les besoins sur tous les marchés. Il sera produit en Thaïlande, en Afrique du Sud et en Argentine, et commercialisé sur plus de 180 marchés dans le monde.

« Depuis son lancement en Europe en 1997, le Ford Ranger est un acteur majeur du segment européen des pickups, affirme Jésus Alonso, directeur du marketing, des ventes et du service des véhicules utilitaires de Ford Europe. Ce nouveau modèle offre des technologies, des performances et une sécurité impressionnantes. Il contribuera sans aucun doute à entretenir la ‘success story’ du Ranger dans le Monde. »

Puissance, couple et sobriété accrus

Les clients européens auront le choix entre deux moteurs diesel Ford Duratorq TDCi à rampe commune associés aux nouvelles transmissions à six rapports favorisant les économies de carburant tout en garantissant puissance et couple.

Le moteur diesel quatre cylindres 2,2 litres développe une puissance de 110 kW (150 ch) pour un couple maximum de 375 Nm, tandis que le bloc diesel cinq cylindres de 3,2 litres développe une puissance de 147 kW (200 ch.) et d’un couple de 470 Nm. Ces deux moteurs inédits ont été développés afin d’offrir les niveaux de consommation les plus faibles de leur catégorie. Doté d’un réservoir de carburant de 80 litres, le Ranger devrait également se distinguer par l’une des meilleures autonomies de son segment.

Les transmissions et les rapports de réduction finale ont été soigneusement optimisés afin de garantir de vives accélérations, un excellent rendement énergétique et une conduite souple et silencieuse.

La nouvelle transmission automatique à six rapports a été travaillée en profondeur afin d’offrir des changements de rapport rapides, souples et quasiment imperceptibles pour le conducteur. En mode normal, son étalonnage privilégie le confort et les économies de carburant. Pour une conduite plus sportive, il suffit d’une simple impulsion sur le levier de sélecteur afin d’activer le mode performance, qui repousse les points de passage des rapports et permet au conducteur de sélectionner les rapports manuellement en déplaçant le levier vers l’avant (rétrogradation) ou vers l’arrière (montée de rapport).

La transmission automatique du Ranger se dote également d’un mode adaptatif qui adapte les changements de rapport au style de conduite et rétrograde automatiques lors de la conduite en descente et de l’enfoncement de la pédale de frein. Ce dernier dispositif empêche la transmission de sélectionner un rapport supérieur.

La boîte de vitesses manuelle à six rapports avec son levier de vitesse court garantit des changements de rapport vifs et précis, parfaitement adaptés au couple généreux des nouveaux moteurs diesel. Un indicateur de montée de rapport intégré au tableau de bord indique le moment idéal pour changer de rapport afin d’optimiser la consommation de carburant.

Portfolio