Accueil du site > Actualité > Actualité > Finalisation de l’accord Nissan - Mitsubishi

Marché automobile : Finalisation de l’accord Nissan - Mitsubishi

Publié le dimanche 23 octobre 2016 à 08:58, par La rédaction

Nissan Motor Co., Ltd. a finalisé jeudi 20 octobre son acquisition à hauteur de 34% de Mitsubishi Motors (MMC) et devient le principal actionnaire du constructeur.

Mitsubishi Motors devient membre de l’Alliance Renault-Nissan, qui va ainsi entrer dans le top 3 mondial des grands groupes automobiles avec un volume de ventes de 10 millions d’unités prévu au cours de l’exercice 2016.

Carlos Ghosn, Président et CEO de Nissan, a annoncé que la coopération entre Nissan et MMC se traduirait par des achats communs, une plus grande proximité avec les marchés, une utilisation commune des usines, des plateformes de véhicules communes, le partage des technologies et la conquête de nouveaux marchés développés et en voie développement.

« La collaboration entre Nissan, Mitsubishi Motors et Renault, va faire naître une nouvelle force au sein de l’industrie automobile », a expliqué Carlos Ghosn. « Ce sera l’un des trois plus grands groupes automobiles au monde et il bénéficiera d’économies d’échelle, de technologies révolutionnaires et de capacités de production lui permettant de fabriquer des véhicules qui répondront aux attentes des clients tous segments confondus et partout dans le monde ».

Carlos Ghosn estime que grâce au partenariat avec MMC, Nissan pourra dégager des bénéfices des synergies équivalant à 24 milliards de yens pour l’exercice 2017 et jusqu’à 60 milliards pour l’exercice 2018 et au-delà. Ces gains permettront d’accroître la valeur des actions d’environ 4 yens par action en 2017 et 10 yens en 2018 - en plus de toute croissance des bénéfices liée à la participation de Nissan au capital de Mitsubishi Motors.

Lire également

Car Of The Year 2017 : Voici les sept finalistes
Nissan : Le X-Trail muscle son offre
Renault : Le calendrier des nouveautés en fuite
Renault Algérie : Journées portes ouvertes sur la carrosserie

Répondre à cet article