Accueil du site > Actualité > Actualité > Fin de parcours pour Sodi Automotive

Marché automobile algérien : Fin de parcours pour Sodi Automotive

2 commentaires

Publié le dimanche 26 février 2017 à 13:38, par Khaled A.

Sodi Automotive, représentant des marques Fiat, Lancia et Alfa Romeo, n’est plus le représentant des marques italiennes en Algérie, annonce officiellement le pôle automotive de Cevital

Ayant repris le flambeau au Groupe Ival, Sodi Automotive a décidé d’arrêter officiellement la représentation des marques italiennes de FCA, expliquant cette décision par un choix commercial devant l’impossibilité d’être rentable dans les conditions actuelles du marché. "Avec 300 unités, on ne peut être rentable, la raison d’être d’une société commerciale, car cela ne représente que le tiers de ce qu’il nous faut pour tenir la route" a expliqué l’ancien chairman de Sodi Automotive et nouveau Directeur Général de Hyundai Motor Algérie.

Vos commentaires

  • ]Le 26 février à 18:14[, par Touka

    Ils auraient pu s’en sortir en important uniquement des alfa romeo Stelvio et Giulia... Modèle avec minimum 2 000 000,00 de DA de marge. Quelques Fiat 500 histoire de vendre du Fiat et c’est bon.

  • ]Le 27 février à 08:19[, par Fuel

    Bonjour,

    C’est bien beau de justifier un choix par les chiffres mais est ce les 900 unités nécessaires (Vu que 300 est le 1/3) pour "tenir la route" étaient régulièrement vendues et surtout sans faire des remises de 20 briques ? :-))

    Le SAV seul, s’il était digne de ce nom, suffit pour "tenir la route" ...et c’était le vrai talon d’Achille d’ival dont a hérité Sovidem.

    Bref.... Au suivant malheureusement :’-(

Répondre à cet article