Accueil du site > Actualité > Actualité > "Faire du Dacia Duster une valeur sûre pour de longues années"

Laurens van den Acker : "Faire du Dacia Duster une valeur sûre pour de longues années"

Publié le mercredi 30 août 2017 à 11:03, par Khaled A.

En marge de la "Genèse Duster", le patron du design du Groupe Renault, Laurens van den Acker, a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions concernant le nouveau Dacia Duster.

autoalgerie.com : Modèle emblématique de Dacia, le Duster se renouvelle après de longues années jalonnées de succès, et ce succès semble avoir un peu freiner les envies de changements radicaux.

Laurens Van Den Acker : Le Duster est devenu un phénomène pour la marque Dacia et c’est rare d’avoir une icone alors il nous fallait respecter ses genes et en même temps arriver à améliorer le reste. C’est ce que nous avons cherché à faire et la preuve est que cette nouvelle génération est toujours reconnaissable en tant que Duster tout a été retravaillé avec des surfaces bien traitées, plus fines, plus large visuellement... Nous avons également ramené plus de technologie car le monde a changé et l’exigence des clients même sur ce type de modèle aussi, des matières et des finitions plus valorisantes,etc. Le plus important était donc d’offrir du nouveau tout en permettant aux clients de reconnaître du premier coup d’œil le Duster, cela tout en gardant plus ou moins le même prix.

Mais avec cette montée en gamme, vous ne craignez pas de vous écarter de cette offre accessible qui a toujours caractérisé Dacia et donc le Duster ?

Il est facile d’ajouter encore et encore et dire tant pis si la voiture coûte 1000 euros plus chère et attendre pour voir si on arrive à la vendre. Mais il faut rester prudent et rester stricte dans nos choix sur le positionnement de la voiture car il ne faut pas que cette montée en gamme de Dacia fassent de l’ombre à Renault, les deux marques devant avoir chacune sa place. On a bien vu la montée en gamme de Skoda et les clients ont suivis mais cela à mis un peu de pression sur les autres marques du Groupe, et c’est ce que nous voulons éviter. Nous avons une philosophie un peu plus rigide pour continuer à faire honneur à notre devise "More for less" (Plus pour moins cher) et c’est cette générosité qu’attendent nos clients. Et c’est aussi grâce à ça que nous n’avons pas trop de compétiteurs sur ce marché. Par ailleurs, dans beaucoup de marchés, les clients ne se contentent pas de l’entrée de gamme mais se font plaisir en rajoutant plusieurs options car le prix du véhicule est très abordable. Ceci nous a donc poussé à offrir un peu plus aux clients tout en restant sages dans les prix que nous pratiquerons.

Une calandre de Sandero qui s’inspire de celle du Duster facelift et une évolution de calandre pour cette seconde génération de votre SUV, est-ce un langage stylistique que vous voulez imposer à toute la gamme ?

En tant que responsable du design, je cherche à installer un look de famille, c’est une réelle volonté de ma part car je pense que cela rassure les gens car on veut que quand un client achète une Dacia, il s’identifie également au porte-drapeau de la marque. C’est pour ça que je cherche une certaine homogénéité ente les modèle en adoptant un langage similaire. Le Duster a toujours plus, malgré que je vois beaucoup de défaut en tant que designer, et avec cette nouvelle génération son design est plus mature, plus costaud et plus sportif.

Vous parlez d’une approche germanique dans votre façon de faire et cela se voit sans ce nouveau Duster qui est plus une évolution qu’une révolution. Vous ne craignez pas une certaine lassitude de la part de la clientèle du Duster ?

Cela pourrait être le cas si on avait une courbe de vente descendante pour cette fin de vie du Duster sauf que ce n’est pas le cas et c’est plutôt le contraire qui se déroule actuellement et nous ne disposons pas suffisamment de production pour satisfaire la demande. Ce qui veut dire qu’il reste encore des clients à satisfaire et que la forme générale du Duster est toujours attractive. Si on doit prendre un risque de révolution car la gamme a besoin de vivre cela pourrait se faire avec un autre modèle mais pas avec le Duster. Je suis persuadé qu’on a une chance d’installer une valeur sûre avec ce Duster et si on le fait bien on pourrait avoir une voiture forte pour la gamme pour des années et des années, "notre Golf à nous" symboliquement dit. C’est ennuyeux sur le plan de design peut-être mais de point de vue business ça l’est beaucoup moins.

Actuellement le segment des SUV propose des variantes 7 places, serait-ce le cas également pour ce Duster comme l’annonce ls rumeurs (NDLR : Entretien réalisé le 22 juin).

Non, le Duster de 7 places n’est pas prévu pour le moment et cela pour deux raisons, premièrement on a le Loddgy en 7 places mais aussi parce-qu’on arrive à la limite de la plate-forme.

Si vous permettez une dernière question, pour Frankfurt on aura le droit à une paire de basket Duster, Mégane R.S. ou une basket "surprise" ?

Pour Frankfurt j’ai déjà fait ma liste et il me faudra trois paires de baskets (Rires).

Répondre à cet article