Accueil du site > Actualité > Actualité > EQC, le premier SUV électrique de Mercedes-Benz dévoilé

Daimler : EQC, le premier SUV électrique de Mercedes-Benz dévoilé

Publié le dimanche 9 septembre 2018 à 13:35, par La rédaction

Deux ans après avoir dévoilé sa nouvelle marque produit et haute technologie dédiée à l’électromobilité à l’occasion du Mondial de l’automobile à Paris, Mercedes-Benz dépasse un nouveau cap avec le lancement de l’EQC.

Le Concept EQ dévoilé au Mondial de l’automobile 2016 à Paris annonçait la nouvelle marque EQ dédiée aux produits et à la technologie électriques sous la forme d’un SUV-coupé au look sportif. Un pas que le constructeur allemand dévoile son SUV EQC animé par deux moteurs électriques aux essieux avant et arrière, qui développent au total 300 kW (408ch)et disposant d’une autonomie pouvant atteindre les 450km selon le cycle NEDC (valeurs provisoires).

Positionné entre les SUV traditionnels et les coupés SUV avec la ligne de toit tendue, le dessin des vitres avec une ligne de bas de glace surbaissée et le profil arrière cintré du toit de style, l’EQC arbore une face avant dominée par un grand bandeau noir qui intègre les projecteurs et la calandre. La ligne supérieure du bandeau noir est éclairée pour la première fois d’une fibre optique qui assure la liaison visuelle entre les feux de jour de type torche chers à Mercedes‑Benz. Ainsi, de nuit, la voiture se distingue par un éclairage en feux de position horizontal pratiquement continu. Les boîtiers intérieurs et les tubes des phares MULTIBEAM LED de série sont traités en noir brillant. Des détails de couleur contrastés soulignent discrètement l’appartenance de l’EQC à la nouvelle famille EQ, à savoir des bandes bleues sur fond noir et un lettrage MULTIBEAM également réalisé en bleu.

Dans son habitacle , l’EQC entend également être le précurseur d’un nouveau style « électro » avant-gardiste. A titre d’exemple, on citera le col à lamelles de la planche de bord qui rappelle les lamelles de refroidissement d’un amplificateur de chaîne hi-fi. La planche de bord est structurée pour former un poste de conduite orienté conducteur. Le profil ailé cher à Mercedes-Benz est décliné cette fois de manière asymétrique avec une « fracture » côté conducteur. C’est là que l’on trouve l’un des équipements phares du poste de conduite sur le plan stylistique, à savoir un bandeau au look « technique », habillé d’une peinture brillante, dans lequel viennent s’insérer des buses de ventilation plates à lamelles affleurantes dans un ton or rose.

L’EQC est équipée du système multimédia MBUX (Mercedes-Benz User Experience) complété de nombreuses fonctions EQ telles que l’affichage de l’autonomie, de l’état de charge de la batterie ou encore du flux d’énergie. Le système de navigation EQ optimisé, les programmes de conduite, le courant de charge et l’heure de départ peuvent également être paramétrés et pilotés à l’aide du système MBUX. L’écran du système MBUX comporte un pavé spécifique EQ sur lequel sont regroupées de multiples fonctions EQ. L’utilisateur dispose d’une autre option, à savoir une touche, placée dans le panneau de commande en bas à gauche, qui lui permet d’accéder directement au menu EQ du système MBUX. Grâce à sa capacité de reconnaissance du langage naturel, la commande vocale spécifique EQ facilite elle aussi le pilotage de l’EQC.

Portfolio

Répondre à cet article