Mondial de Paris 2018- Live : DS3 Crossback

Publié le samedi 6 octobre 2018 à 11:34, par Khaled A.

De Paris, Khaled.A. Avec un positionnement qui se veut premium, la DS3 Crossback s’offre une première sortie à Paris avec l’ambition forte d’être leader du segment.

A l’avant, la DS3 Crossback adopte la calandre DS Wings de sa grande sœur DS7 Crossback, les DRL à LED verticaux au motif point perle comme premier clin d’œil à la DS3, des optiques étirés DS MATRIX LED VISION, des feux arrière à LED reliées par un insert chromé,l’aileron de requin, autre rappel de la DS3, des porte-à-faux courts, une faible surface vitrée et des ailes arrière très galbés. On relève également les lécheurs de vitre invisibles, le toit contrasté sans antenne et les poignées de porte affleurantes. Les versions les plus musclées héritant de jantes 183 et de deux imposantes sorties d’échappement. Enfin, ce sont 10 thèmes de jantes, 10 teintes de caisse - dont le nouveau Bleu Millenium du dream-car DS X E-TENSE - et 3 couleurs de pavillon constituent le socle de personnalisation du véhicule, offrant un grand choix de combinaisons pour des typages très personnalisés.

L’intérieur, qui propose 5 personnalisations intérieures, est quant à lui très moderne et contemporain avec un écran de 10,3’’, qui gère la navigation, l’interface multimédia, la connectivité DS. Illustration du souci du détail, la trame DS signature originelle et emblème de la Marque, se retrouve déclinée graphiquement comme un fil conducteur sur de nombreux éléments du style intérieur : façade centrale spectaculaire à commandes sensitives, aérateurs centraux et latéraux (intégrés aux portières pour avoir une planche de bord pure et mettre en avant sa confection), scénographie des écrans, …Le confort ne pouvant être oublié, la DS3 Crossback s’offre des sièges conducteur et passagers enveloppants et qui ont bénéficié d’un traitement innovant de mousses haute densité pour une assise de grande qualité, sans oublier les fonctions de massages, d’électrification et de chauffage également proposées. L’acoustique a quant à elle fait l’objet d’une conception particulièrement recherchée. L’insonorisation du véhicule a été poussée à l’extrême avec par exemple une épaisseur de tôle augmentée au niveau des portes, une zone extracteur d’air particulièrement travaillée, des épaisseurs de vitrages renforcées, un pare-brise acoustique. Une isolation qui permettra de profiter au mieux du système hi-fi haut de gamme Electra, développé avec FOCAL, doté de 12 haut-parleurs et d’une amplification de 515 W. Côté dotation, citons aussi l’Active Safety Brake, le DS SMART ACCESS, le DS DRIVE ASSIST qui ouvre la voie à la conduite autonome et le DS PARK PILOT qui permet le stationnement automatique.

La DS 3 Crossback étrenne la toute dernière version du moteur essence PureTech 155 ch couplé à la boîte automatique à 8 rapports EAT8. Deux autres PureTech de 130 et de 100 ch complètent l’offre essence compatible avec les dernières réglementations Euro 6.3. A noter, le PureTech 130 a reçu il y a quelques mois pour la 4ème année consécutive le prix mondial du moteur de l’année. Deux motorisations Diesel Euro 6.2 BlueHDi de 130 et 100 ch seront également disponibles dès le lancement. Mais c’est surtout son offre électrique (disponible en 2019) qui attire l’attention, avec son moteur électrique de 100 kW (136ch) et un un couple de 260 Nm, offrant plus de 300 kilomètres d’autonomie (cycle WLTP, norme 2019, ce qui correspond à 450 kilomètres en cycle NEDC) et la possibilité de recharger 80% de la batterie en 30 minutes.

Portfolio

Répondre à cet article