Accueil du site > Actualité > Actualité > Dernière ligne droit pour l’I.D.R Pikes Peak

Volkswagen : Dernière ligne droit pour l’I.D.R Pikes Peak

Publié le dimanche 17 juin 2018 à 14:24, par La rédaction

La semaine de course de la « Pikes Peak International Hill Climb » débutera demian 18 juin à Colorado Springs avec l’inspection technique des véhicules engagés faisant que la tension monte de plus en plus.

La séance d’essai officielle débutera le jour suivant. « Le niveau d’adrénaline va régulièrement augmenter jusqu’à la course de dimanche », explique Romain Dumas, triple vainqueur de la Pikes Peak, qui pilotera l’I.D.R Pikes Peak.

Sa mission lors de la « Course vers les nuages » est d’établir un nouveau record dans la catégorie des véhicules électriques. Une mission qui a officiellement débuté le 18 octobre 2017. « Au début, nous n’avions qu’une feuille blanche », se souvient Sven Smeets, Directeur de Volkswagen Motorsport. La décision de développer une voiture de course 100% électrique pour participer à la plus célèbre course de côte au monde a été le début d’une course contre la montre. Nous avions 250 jours entre l’annonce du projet et le début de la course jusqu’à Pikes Peak.

Cependant, l’I.D. R Pikes Peak est bien plus qu’une simple voiture de course. Le prototype est également un bijou de technologie et un laboratoire d’essai sur roues pour les voitures électriques de production de la famille I.D., que Volkswagen lancera sur le marché à partir de 2020. La participation à cette course a pour but d’acquérir de nouvelles connaissances en sport automobile, qui pourront être appliquées à la production. C’est pourquoi la Pikes Peak International Hill Climb a été choisie. Le parcours de 19,99 kilomètres s’élève à 4 302 mètres d’altitude, plus haut que la route des glaciers de l’Ötztal en Autriche - la route goudronnée la plus haute d’Europe ouverte aux véhicules à moteur.

Lors de cette course de côte qui a lieu depuis 1916, de nombreux types de véhicules sont autorisés à concourir sur Pikes Peak ; Volkswagen sera en compétition dans la catégorie « Unlimited », ce qui signifie que les ingénieurs peuvent faire presque tout ce qu’ils veulent. « Nous avons choisi cette catégorie car c’est pour nous la scène parfaite pour prouver notre expertise technique », explique François-Xavier Demaison, Directeur technique de Volkswagen Motorsport. Alors que son équipe se concentre sur le développement du châssis et de la transmission de l’I.D. R Pikes Peak, Volkswagen a travaillé sur le design de la carrosserie. « Notre travail consistait à transposer le style distinctif de la famille I.D. à une voiture conçue pour une course extrême, qui suscite l’émotion », explique Klaus Bischoff, Directeur Exécutif de Volkswagen Design.

Le résultat, une voiture de course unique avec de puissants ailerons avant et arrière, qui ont été étudiés pour générer un appui aérodynamique maximal. Deux moteurs électriques entraînent les essieux avant et arrière et délivrent une puissance de 680 ch. L’énergie électrique est stockée dans une batterie lithium-ion, divisée en deux blocs, qui sont situés à côté et derrière dans le cockpit. Environ 20% de l’énergie nécessaire est générée à bord par la récupération de l’énergie de freinage, par exemple. « Nous avons fait quelques découvertes fondamentales concernant la gestion de l’énergie et de la charge, ce qui va certainement influencer le développement de la famille I.D. », explique Willy Rampf, qui tire sa vaste expérience de la Formule 1 pour le projet en tant que consultant pour Volkswagen Motorsport.

L’I.D.R Pikes Peak a fêté sa première mondiale le 22 avril 2018 sur le circuit d’Alès, dans le sud de la France. Après des essais approfondis en Europe, Volkswagen Motorsport a déplacé la base opérationnelle pour la course de côte dans l’état américain du Colorado. Des essais ont eu lieu sur l’ensemble du parcours de Pikes Peak pour affiner les réglages. « L’I.D.R Pikes Peak est la meilleure voiture que je n’ai jamais pilotée sur cette montagne », a déclaré Romain Dumas, visiblement impressionné après la séance d’essai. Il a cependant ajouté une mise en garde : « Tout doit bien se passer pendant la course, car nous n’avons qu’une seule chance ».

Pour Romain Dumas et l’I.D. R Pikes Peak, les choses sérieuses commenceront réellement le mercredi 20 juin. L’ordre de départ de la course sera en effet décidé lors d’une manche qualificative. La tentative pour Volkswagen de battre le record des véhicules électriques, qui est actuellement de 8 : 57.118 minutes, débutera le dimanche (24 Juin) à 08h00, heure locale (16h00 CEST). Les 24 motos qui se sont inscrites concourent dans neuf catégories. Elles seront suivies par les 67 voitures en six catégories. La voiture détenant le meilleur temps des qualifications sera la première à attaquer la course de côte.

Répondre à cet article