Accueil du site > Actualité > Actualité > DBS Superleggera, de la classe et de la puissance à en revendre

Aston Martin : DBS Superleggera, de la classe et de la puissance à en revendre

Publié le mercredi 27 juin 2018 à 13:37, par Khaled A.

Aston Martin lève le voile sur la DBS Superleggera, remplaçante de la Vanquish, et troque le fabuleux V12 atmosphérique par un V12 5.2 biturbo de 725 chevaux.

Un moteur déjà vu sur la DB11 et Vantage mais également sur la DB11 AMR et ses 639 chevaux, le V12 5.2 bi-turbo affiche sur ce modèle une puissance plus impressionnante de 725 canassons et 900 Nm de couple, loin des 603 ch et 630 Nm de la Vanquish S. Associé à une nouvelle boîte automatique à huit rapports signée ZF, la DBS Superleggera affiche un 0 à 100 km/h en 3,4 s et une vitesse maximale de 340 km/h.

Le châssis est une évolution de la structure légère en aluminium de dernière génération, visible pour la première fois sur la DB11, avec des doubles triangles forgés à l’avant et un système multibras sophistiqué à l’arrière. Les amortisseurs adaptatifs retravaillés sont équipés de série de capteurs détectant les conditions de conduite en vigueur, ainsi que les exigences du conducteur vis-à-vis de la voiture. En fonctions de ses besoins, le conducteur a le choix entre trois modes dynamiques : GT, Sport et Sport Plus .

Cette GT 2+2, dotée d’une carrosserie en carbone spécifique mais frôlant néanmoins les 1600 kilos, se caractérise par des touches esthétiques qui lui sont propres comme sa lame avant, ses deux versions de jantes spécifiques chaussées de pneus Pirelli P Zero, son double diffuseur ou son petit becquet. L’habitacle reprend largement l’ambiance de la DB11 et adopte des sièges et le volant sport Performance Plus et de nouveaux inserts.

Portfolio

Répondre à cet article