Accueil du site > Actualité > Actualité > Création prochaine d’une autorité d’organisation des transports (...)

Transport : Création prochaine d’une autorité d’organisation des transports urbains

Publié le mardi 25 octobre 2016 à 08:31, par APS

Le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemâa Talaï, a annoncé, lundi à Alger, la mise en place prochaine d’une autorité d’organisation des transports urbains

L’autorité d’organisation des transports urbains se chargera notamment de la réalisation et de la gestion des infrastructures du secteur ainsi que l’élaboration d’une politique tarifaire unique.

‘‘En matière de développement des transports et dans la continuité de tout ce qui a été réalisé comme projets dans ce domaine, nous comptons installer prochainement une autorité d’organisation des transports urbains au niveau des agglomérations d’Alger, dans un premier temps, avant qu’elle soit généralisée’‘, a indiqué M. Talaï, lors d’un séminaire international sur les transports en commun.

Cette autorité, poursuit le ministre, aura pour mission de définir les modalités d’intégration des transports urbains dans le schéma d’aménagement du territoire, de réaliser et gérer les infrastructures et les équipements affectés aux transports, ainsi que de suivre l’évolution de l’offre et la demande et d’élaborer une politique tarifaire unique.

Selon les chiffres avancés par le ministre, l’Algérie dispose d’un parc national de transport urbain composé de 18.384 bus urbains exploités par 14.589 opérateurs et de 104.697 taxis, dont 14.791 taxis collectifs urbains.

Pour la capital, le réseau de transport public est également dotée d’un métro de 13,5 km de longueur avec 14 stations, et qui atteindra 54 km en 2025, d’un tramway de 23,2 km avec 38 stations, ainsi que 5 lignes téléphériques et télécabines de 4,1 km.

S’agissant des projets du secteur dans la capitale, M. Talaï, a rappelé la réalisation en cours des extensions de la première ligne du métro vers la place des Martyrs et Ain Naâdja, dont la mise en service est programmée pour le deuxième semestre 2017, ainsi que la réalisation d’une extension vers l’aéroport international Houari-Boumediene.

Répondre à cet article