Accueil du site > Actualité > Actualité > Cevital lorgne NLMK

Industrie automobile : Cevital lorgne NLMK

10 commentaires

Publié le dimanche 3 avril 2016 à 11:30, par Khaled A.

Menacée de fermeture, l’usine NLMK de Beautour en France serait dans le point de mire du groupe Cevital, rapporte Aisne Nouvelle.

L’activité principale du groupe NLMK est la fabrication et la vente de produits sidérurgiques et son usine de Beautour produit des aciers laminés à froid, galvanisés, électrozingués et prélaqués à l’utilisation dans divers secteurs dont celui de l’automobile.

La gamme de produit spécifique au secteur de l’automobile permet diverses applications telles que « Body In White » (pilier A, B et C, Plancher, etc), portes et fermetures, pièces de sécurité (poutres de choc latérales, pare-chocs), powertrain et système de freinage, sièges (support de siège et structures) et mécanismes (embrayages, articulations et fermetures).

Reste à savoir si cet intérêt de Cevital pour cette usine, qui fournirait également la firme Brandt appartenant au même groupe, aboutira sur un rachat. Réponse dans une quinzaine de jours.

Vos commentaires

  • ]Le 3 avril à 14:42[, par mizand

    comme il a annoncé Rebrab lors du rachat de Brandt à la presse française c’est de vouloir baisser le chômage ............ en France.
    Maintenant il faut savoir ou se rappeler que Rebrab à commencer les affaire après avoir fait la comptabilité, dans l’importation de fer puis avec son entreprise de faire PROFILOR qui à garder au file des ans contrairement au reste des entreprises, mais il ne l’as jamais modernisé alors que si sont désir est vraiment de créer un quelques chose de durable localement il peut utiliser cette structure. Bon vous allez dire que c’est le plus grans investisseurs etc. et comme je ne veux pas rentrer dans un débat qui n’est pas à sa place, je n’ai donner que des faits et une proposition que dire qu’il a une base avec PROFILOR qui peut servir de point de départ à l’instar de NLMK.

  • ]Le 3 avril à 15:54[, par Ragnarök

    Moi je dis seulement que le mec veut faire des bénéfices en rachetant une autre marque, histoire de faire sortir un peu de devise encore une fois.

    Quant à Brandt, je suis entré avant-hier dans l’un de leurs showrooms, j’ai demandé et on m’a répondu que les fours, plaques... Sont importés de France, d’autres produits, le sont à partir de la Chine, les TV sont montées en Algérie... Comme quoi, notre cher Rabrab ne nous a pas apporté un savoir faire d’outre-mer, mais il s’est contenté de mettre le feu à l’usine Samsung 2 mois après le rachat de Brandt juste pour y mettre cette dernière, et devenir le maître absolu des lieux.

  • ]Le 3 avril à 16:42[, par Linea R

    Les amis a un moment il faut savoir ce qu’on veut ,vous avez longtemps critiquez le fait que l’Algérie n’a pas fait d’acquisition d’entreprise en difficulté pour acquérir des brevets et de la technologie, apres pour ici la plus grande usine d’électroménager est en construction a setif !destiné a l’export, apres difficile de travailler en algerie, d’ou la réticence des etranger a investir, alors pour la pérennité du groupe je comprends ses investissements a l’etranger !

  • ]Le 3 avril à 17:15[, par mizand

    @lineaR
    biensur qu’il y a une logique que tu peut comprendre, mais vas y dit moi c’est laquelle pour toi, moi je sais pour ce qui me concerne, mais je veux savoir clairement la tienne.

  • ]Le 3 avril à 19:26[, par Linea R

    Mizand j’ai pas compris ta question, sinon tu peux pas comparer profilor avec cette usine, d’ailleurs il faut comprendre qu’on parle d’un groupe mondiale brandt il aura besoin d’acier en algerie comme en Europe ou en chine donc avoir la matière 1ere peut aider a reduire les couts pour rivaliser avec les coréen ou les américains, la techno aquise en france peut se retrouver demain en algerie pour alimenter nos usines , car les grosse bobine en acier avec les quels on produit voiture ,électroménager, aéronautique. ...ne sont pas dispo chez nous ,el hadjar par exemple n’a pas ce genre de produit.
    acier

  • ]Le 3 avril à 19:43[, par mizand

    @Linea R
    pas grave si tu as pas compris la question, j’avoue qu elle est male posé. Et je ne compare pas, mais juste dire qu’il avait un outil qui aurai put devenir avec les années aussi important de NLMK avec tout l’argent qu’il a eut, mais son vrai intérêt c’est plus de faire de l’argent que de faire une industrie durable que de faire la valse des entreprises pour engendrer un maximum de profit. Tu vois, et je dis ça en connaissance de cause en connaissant un le groupe CEVITAL de l’intérieur, en économie on fixe des objectifs en matière de positionnement en disant par exemple je veux être leader sur tel marchés et développer une stratégie autour, alors que chez CEVITAL on fixe des objectifs en fonction du gain à vouloir, donc il a fixé de gagné tant d’argent avant 2020. Est-ce que tu comprends la différence et des actions qui différent ?

  • ]Le 3 avril à 23:16[, par aminerona

    Faire sortir du devise ! Le feu à Samsung il apporte rien au pays !!!!! Quel critique ! Mr rebrab reste avant tout un homme d’affaire qui emploi dès millier de personne en algerie et qui reste bloquer par le gouvernement algérien qui accueil quelqu’un qui à détourné des centaines de million de dollars par la grande porte et lui prépare une place au sein du gouvernement . notre pays ne connais pas la valeur dun homme .

  • ]Le 3 avril à 23:35[, par aminerona

    Mizand faire une industrie durable en algerie c’est pas facile

  • ]Le 4 avril à 01:10[, par mizand

    sur ton dernier com, je n’ai jamais dit le contraire, bien au contraire, c’est notre gros problème, on lance des projets et il n’y a pas de développement et de suivi. En Algérie on a lancer plein de projets ambitieux et on les a laisser pourrir (surtout au niveau publique).
    Bref, c’est aussi pas parce que j’ai une vision différente de ce qu’il veut faire que je suis entièrement contre de ce qui fait, il y a du bien et moins bien. Je reconnaît aussi qu’il a fait des choses bien que personne à fait en Algérie.
    Bon comme j’ai dis je ne veux pas débattre car on n’est pas sur industrialgérie.com est je ne veut pas me faire viré par des HS, mais je voulais juste attiré l’attention que si il aurait développer ses affaires dans le secteur de sidérurgie il aurai pu être aujourd’hui a un niveau de celui NLMK. C’est un problème qu’à connu aussi la SONACOM après avoir repris BERLIER elle avait tous les ressources de bien développer l’industrie mais elle n’a pas su la maitriser, notamment dans la sidérurgie et en particulier la fonte pour les moteurs, selon quelqu’un qui travaillait avec eût ils ont essayés de faire des bloc moteurs, mais avec le temps ils se fissurés, donc au lieu de trouver une solution de la maitrise, ils sont trouvaient la solutions facile de d’importer les bloc moteur, alors imagine si ils auraient fait du développement depuis 40 ans où ont serai maintenant.

  • ]Le 4 avril à 17:46[, par aminerona

    Mizand le groupe Cevital à programmer un projet dans le domaine de la sidérurgie mais hélas notre gouvernement le projet de jijel 5000emploi direct !! Mais le gouvernement préfère les Qataris sous prétexte que Cevital n’a mis sur la table un projet concret !!! Quelque temps après Cevital lance un grand projet au Brésil avec le géant brésilien des mine avec même la construction d’un port propre à Cevital !!!! .... En algerie les entreprise trouve d’énorme difficulté pour perser tant sur le plan main d’œuvre que sur le plan financement notre système bancaire est très en retard par rapport à l’Europe ..... Beaucoup de points qui reste à développer

Répondre à cet article