Accueil du site > Actualité > Actualité > BMW officialise son L6 diesel à quatre turbos

BMW Group : BMW officialise son L6 diesel à quatre turbos

4 commentaires

Publié le mardi 3 mai 2016 à 11:15, par Khaled A.

Malgré le tollé qu’entoure actuellement cette motorisation, le groupe BMW maintient le développement des moteurs diesel à la puissance élevée et ce en annonçant un 6-cylindres quad-turbo de 394 chevaux.

Pas un, pas deux et encore moins trois, ce ne sont pas moins de quatre turbos qui font partie du super-diesel de BMW, un L6 3.0 litres proposant une puissance maximale de 394ch et un couple maxi de 760Nm entre 2000 et 3000 tr/mn et qui sera disponible sur les grandes berlines et SUV de la marque à l’Hélice. Associé à la boîte BVA8 ZF, ce moteur permet à la 750d Xdrive d’afficher, selon BMW, le 0 à 100 km/h en 4.5 secondes et une vitesse maximale, bridée automatiquement, à 250 km/h.

Cela fait des années que BMW avait abandonné ses V8 mais sans pour autant oublier d’offrir autant de performances sur les offres remplaçantes et c’est pour cela que la gamme moteur de la famille 50d proposait déjà trois turbocompresseurs et avec ce L6 quad-turbo c’est un pas de plus que la marque bavaroise franchit pour ceux qui recherchent aussi bien le raffinement que la performance. Ainsi, la grosse différence avec l’actuel L6 (381 ch à 4000 trs/min et 740 Nm de couple à 2000) se situe au niveau du remplacement du grand turbo basse pression pour le remplacer par deux turbos plus petits, plus linéaires, plus doux, plus puissants et plus progressifs.

Lire également

Luxury Motor Works : Le showroom de Chéraga fin prêt
Industrie automobile : Mehri et BMW lorgnent du côté de Mostaganem
BMW Group : Le premier SUV de Rolls-Royce poursuit son développement
MINI : 3 millions d’unités issues de l’usine d’Oxford
Renault : Le diesel débarque sur la Mégane GT 15 
Ford : Présentation du 1.0 litre EcoBoost avec désactivation des cylindres
Renault Algérie Production : 60.000 voitures sortiront d’Oued Tlélat en 2017
Groupe Hasnaoui : Tabco et GHMedia pour le secteur automobile

Vos commentaires

  • ]Le 3 mai à 14:36[, par Fuel

    Bonjour,

    Et pourquoi pas un monocylindre à 8 turbo tant qu’ils y sont ? :’-( Bah quoi : 4 petits 2 moyens et 2 gros :->

    Franchement c’est devenu du n’importe quoi. Un turbo ça reste acceptable, ensuite deux turbos ( Un gros et un petit !) on va dire que mécaniquement ça se tient quand même...

    Au dela, c’est juste absurde, aussi bien pour le tri-turbos que pour ce quadra-turbos... Tout ça pour ne pas pondre un V8 Diesel ( Vous savez ; histoire de ne pas faire comme Audi ), or le V8 TDI Bi-Turbo est justement un plus noble mécaniquement...

    Enfin, heureusement que BMW n’a pas que la motorisation comme argument, parce que là, c’est certes efficace mais très limite !

  • ]Le 4 mai à 15:23[, par Mus

    Bonjour :
    c’est pour but de supprimer le Turbo-lag je pense, mais aussi permettre à BMW d’être le premier constructeur à proposer un quadra-turbo, bien avant PORSCHE.

    ps : Il parait que ce moteur est bridé, la boite ZF ne peut pas supporter un couple bien supérieur aux 760 nm.

  • ]Le 5 mai à 09:43[, par Fuel

    @Mus : Oui effectivement c’est pour mieux gérer tout le bazar, turbo-lag, inertie de chaque Turbo etc... Plusieurs turbo, à plusieurs inerties pour les différents régimes ! Mécaniquement c’est louable, mais bon ça devient trop, vous perdez un turbo le moteur ne vaut plus rien !

    Sinon pour la boîte c’est effectivement le cas, c’est le max que la ZF puisse encaisser !

    Pour l’histoire du premier constructeur à sortir un quadra-turbo : La Veyron l’a déjà fait et il y a de cela plus de 10 ans !!!... VAG peut donc dormir tranquille sur cette première et encore si personne ne l’a fait avant je n’en suis pas sûr...

  • ]Le 5 mai à 13:16[, par Mus

    Maintenant, il faudrait entretenir cette mécanique chez un plombier :-).

    néanmoins ça reste des motorisations prémium proposer seulement dans des finitions haute gamme.

Répondre à cet article