Accueil du site > Actualité > Actualité > Baisser de rideau, l’heure est au bilan

Salon de Genève 2018 : Baisser de rideau, l’heure est au bilan

Publié le lundi 19 mars 2018 à 08:16, par La rédaction

Le 88e Salon international de l’automobile a fermé ses portes ce dimanche soir après avoir accueilli plus de 660’000 visiteurs (- 4,5 % vs 2017).

Une baisse de la fréquentation qui n’empêche pas les exposants d’exprimé leur satisfaction. L’écho médiatique pendant les deux journées de presse a confirmé la position exceptionnelle du Salon comme plateforme de communication mondiale. Le léger recul du nombre de visiteurs par rapport à l’année dernière a contribué à une meilleure qualité de la visite ; moins de monde sur les routes et dans les parkings, une meilleure visibilité pour les voitures exposées et plus de place pour des discussions techniques et commerciales sur les stands.

Après le passage de quelque 10’680 représentants des médias et la réunion de tous les responsables de l’industrie automobile venus du monde entier lors des journées de presse, c’était au grand public de découvrir l’édition 2018 du Salon durant les 11 jours d’ouverture. A deux heures de la fermeture, le système électronique d’accès avait enregistré près de 660’000 entrées, un recul de 4,5 % par rapport à 2017.

« Nous sommes très satisfaits de ce résultat au vue de la conjoncture économique peu enthousiasmante et de l’ambiance médiatique et politique souvent hostile à l’automobile. » commente Me Maurice Turrettini, Président du Salon de l’automobile de Genève et à Monsieur André Hefti, directeur général de rajouter : « Ce léger recul a même contribué à une meilleure qualité de visite ; une circulation plus fluide dans les couloirs du Salon, moins de temps d’attente dans les restaurants, plus de place pour admirer les voitures prestigieuses présentes en très grand nombre cette année et dont le Salon de Genève a l’exclusivité. »

Les premiers résultats d’une enquête exposants confirment ces déclarations. Les représentants des marques ont largement apprécié l’organisation de la manifestation et se sont dits satisfait du nombre et de la qualité des visiteurs. Ces derniers sont à 80 % dans la vie active (âge entre 19 et 64 ans) et ont à 38% déclaré vouloir acheter une voiture d’ici 2020. Un joli succès pour le Salon et des perspectives prometteuses pour l’industrie automobile en Suisse quand on déduit les visiteurs étrangers venus du monde entier (environ 50 %) et qu’on met les 330’000 visiteurs restant en adéquation avec les ventes de voitures neuves on Suisse qui ont atteint chaque année plus de 310’000 unités depuis 2015.

« Nous sommes ravis de constater que – contrairement à l’opinion relayé par la presse - le Salon a la cote chez les jeunes. En effet, 30 % des visiteurs ont entre 15 et 29 ans. Et s’il est vrai que ces jeunes s’informe sur les réseaux sociaux et en ligne, on peut en déduire que notre stratégique de communication digitale n’est pas seulement payante mais motive – en complément avec celle des exposants – à ‘vivre le Salon en live’ », se réjouit André Hefti.

Notons enfin que le 89e Salon international de l’automobile se tiendra du 7 au 17 mars 2019.

Répondre à cet article