Accueil du site > A la une > Au moins 5 sous-traitants dans les bagages

Usine PSA en Algérie : Au moins 5 sous-traitants dans les bagages

6 commentaires

Publié le mercredi 30 novembre 2016 à 11:42, par Khaled A.

Passée la belle surprise de l’officialisation de l’usine du Groupe Volkswagen en Algérie, les regards sont désormais tournés vers un autre projet tout aussi important, celui du Groupe PSA.

L’annonce de la mise en place d’une unité d’assemblage de Pick-up Peugeot en Tunisie et la carte dévoilant que les négociations pour l’usine algérienne de PSA sont toujours en cours, relance de plus belle les interrogations autour de l’usine du Groupe PSA en Algérie et dont le feu vert ne devrait pas tarder à en croire nos sources.

En effet et au-delà d’une capacité de production de 100.000 unités/an prévues au sein de cette usine qui a bénéficié de 100 hectares à Oran, c’est le nombre de sous-traitants qui l’accompagneront qui apportent plus de crédit à sa réalisation. Ainsi, si l’arrivée de la filiale Faurecia a été confirmée par le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, on sait désormais qu’ils seront un peu plus de cinq à franchir le pas pour accompagner l’usine PSA dans son aventure algérienne, suite au succès des différentes négociations.

Pour rappel, la future usine PSA en Algérie concernera 4 modèles (Peugeot Pick-up,Peugeot 208 et Peugeot 301 ainsi que la Citroën C-Elysée) pour une capacité annuelle de 25.000 unités dans un premier temps, puis 75.000 et 100.000 unités par la suite.

Lire également

Car Of The Year 2017 : Voici les sept finalistes
Saida : Forfait "Freinage" à partir de 4690 DA chez Citroën
Groupe PSA : Le Pick-up Peugeot sera assemblé en Tunisie
Peugeot : La 301 facelift se dévoile
Groupe Hasnaoui : Tabco et GHMedia pour le secteur automobile
Renault Algérie : Rendez-vous en ligne pour le SAV
Industrie mécanique : Groupe Tahkout, cap sur la production de moteurs et accessoires automobiles
Industrie mécanique : Usine MAZ, on en reparle

Vos commentaires

  • ]Le 30 novembre à 13:20[, par mizand

    donc si comprend bien le Pick up est annoncé en Tunisie et en Algerie, pas très logique tout ca

  • ]Le 30 novembre à 14:10[, par Khaled A.

    la Tunisie c’est à peine 1200 pick-up ;)

  • ]Le 30 novembre à 15:48[, par mizand

    @khaled
    comme j ai dis, pas tres logique tout ca, une usine de 1200U par an, alors pourquoi ne pas importer de l Algérie directement. Tu connais une usine qui fait uniquement 1200U an, meme dans les pays d’Afrique noir avec leur marque local ils font plus.

  • ]Le 30 novembre à 18:57[, par Touka

    @mizand il peut y avoir plusieurs raisons qui échappent à notre logique de simple consommateur. Peut-être que c’est pour des raisons fiscales, ou que leur partenaire à insisté pour investir, même pour 1200 véhicule par ans, en espérant fonder les bases d’une production plus importante à long terme.
    En Algérie on a la raison fiscale + les licences d’importation + la demande grandissante qui poussent les fabricants à investir notre marché.

  • ]Le 30 novembre à 21:31[, par mizand

    @Touka
    justement c estpour ca qu on attend les explications des esprits eclairés que sont espritseclairéalgerie.com

  • ]Le 1er décembre à 10:30[, par VeyronBugatti

    @ Mizand

    C’est la taille du marché Tunisien, en 1998 ou 1999 Mitsubuchi à réalisé en Tunisie une unité de montage pour si je me rappel bien 2 à 3000 L200

Répondre à cet article