Accueil du site > Actualité > Actualité > Atlas, le SUV spécial marché américain

Volkswagen : Atlas, le SUV spécial marché américain

1 commentaire

Publié le samedi 29 octobre 2016 à 16:35, par Khaled A.

Le nouveau SUV sept places destiné au marché américain a été dévoilé ce week-end à Santa Monica Pier (en Californie), à la fin de la mythique route 66.

Le Volkswagen Atlas ouvre un segment important pour la Marque : les SUV de milieu de gamme, comme les appellent les Américains, représentaient déjà en 2015 un dixième des nouvelles immatriculations aux États-Unis.

Pour la première fois, Volkswagen propose désormais un modèle dans la catégorie à hauts volumes de ventes qui s’intercalera entre le Tiguan et le Touareg et adapté aux besoins américains. Crée par et pour le marché américain, le Volkswagen Atlas sera fabriqué à Chattanooga (Tennessee) pour le marché nord-américain même s’il n’est pas exclu de le retrouver plus tard sur certains marchés comme le chinois.

Basé sur la plateforme modulaire MQB, l’Atlas affiche l’ADN du design Volkswagen avec une face avant où domine un capot proéminent et une grille de calandre qui l’est encore plus que sur le Touareg.

Affichant 5 037 mm de longueur, 1 979 mm de largeur et 1 768 mm de hauteur, l’Atlas est le plus grand des véhicules Volkswagen actuellement disponibles aux États-Unis. À l’intérieur, l’Atlas a optimisé ses dimensions afin d’offrir "un espace impressionnant pour sept adultes et leurs bagages". La troisième rangée est facilement accessible grâce à un système innovant de sièges rabattables, annonce également le constructeur allemand.

Les écrans axés sur le conducteur "améliorent l’expérience de conduite", sans oublier l’Active Info Display en option (appelé « Volkswagen Digital Cockpit » aux États-Unis), qui offre de nombreuses possibilités de configuration de l’affichage. Volkswagen Car-Net propose une large gamme de services en ligne, notamment la technologie App-Connect de série qui peut être intégrée aux trois principales interfaces de smartphone – Apple CarPlay, Android Auto et MirrorLink. Le nouveau modèle Atlas dispose également d’un système audio Fender avec 12 haut-parleurs et un amplificateur de 480 watts pour une expérience sonore sophistiquée.

Le SUV Atlas propose de nombreux systèmes d’aide à la conduite. Selon la version choisie, il peut ainsi être équipé du : régulateur de vitesse adaptatif (ACC) ; du radar anti-collision avant et du système de surveillance périphérique (Front Assist) ; du capteur d’angles morts (Blind Spot) avec fonction d’avertissement de circulation arrière Rear Traffic Alert ; du système de maintien de trajectoire (Lane Assist) et de l’assistance au stationnement (Park Assist).

L’Atlas offre également le Système de freinage automatique « Post-Collision Braking System ». Ce système déclenche automatiquement une décélération du véhicule lorsqu’un risque de collision est détecté par les capteurs d’airbags, contribuant ainsi à réduire l’énergie cinétique résiduelle et par là même la survenance de dommages supplémentaires.

Pas de diesel

Pas de surprise sous le capot car avec le "dieselgate" il était aisé de savoir que Volkswagen n’allait pas prendre de risque avec ce type de carburant. Ainsi, le nouveau Volkswagen Atlas est proposé sous deux motorisations : le 4 cylindres TSI 2.0 litres essence à injection directe avec turbo de 238 ch ou le déjà disponible VR6 3.6 litres de 280 ch. Les deux moteurs sont dotés d’une boîte de vitesse 8 rapports.

L’Atlas est proposé en version traction avant ou transmission intégrale 4Motion en combinaison avec le moteur VR6. Le 4Motion dispose d’une fonction de sélection du mode de conduite qui permet au conducteur de configurer certains paramètres en fonction des conditions de route. Les estimations en matière d’économies de carburant de l’Agence Américaine de Protection de l’Environnement (EPA) seront publiées avant le lancement du véhicule au printemps 2017.

Lire également

Volkswagen : Le "Park Assist" fête ses 10 ans
Volkswagen : Arteon, le nouveau fastback premium s’annonce (Vidéo)
BMW Group : Le premier SUV de Rolls-Royce poursuit son développement
Seat : Le futur grand SUV sera produit en Allemagne
Seat : Plus de détails sur la Leon Cupra 300ch
Audi : Deux décennies, trois générations, une success story

Vos commentaires

  • ]Le 29 octobre à 21:40[, par omar zr

    design moche et grossier.j’aime pas du tout.:’-))

Répondre à cet article