Accueil du site > Actualité > Actualité > Acquisition d’une raffinerie et de 3 terminaux pétroliers en Italie (...)

Carburants : Acquisition d’une raffinerie et de 3 terminaux pétroliers en Italie par Sonatrach

1 commentaire

Publié le mercredi 9 mai 2018 à 14:38, par APS

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a signé, mercredi à Rome, un accord avec Esso Italiana (filiale du groupe américain ExxonMobil) pour l’acquisition de la raffinerie d’Augusta et de trois (3) terminaux pétroliers en Italie, a indiqué Sonatrach dans un communiqué.

"Faisant suite à l’accord des autorités algériennes et de son conseil d’administration, Sonatrach annonce mercredi avoir signé un accord avec Esso Italiana Srl (filiale à 100% d’ExxonMobil) portant sur l’achat de la raffinerie d’Augusta (Sicile) et de trois (3) terminaux pétroliers situés à Augusta, Naples et Palerme ainsi que de leurs systèmes d’oléoducs associés", précise le communiqué.

Cet accord "est le fruit d’une procédure de mise en vente concurrentielle. Le transfert de la propriété de la raffinerie et de ses actifs à Sonatrach interviendra à la fin de l’année 2018, sous réserve du respect de certaines conditions, notamment l’approbation de cette vente par les autorités en charge de la concurrence", note Sonatrach.

"Capable de traiter à la fois du Sahara Blend ainsi que du fuel résiduel issu de la raffinerie de Skikda, la raffinerie d’Augusta s’intégrera directement dans le système de raffinage de Sonatrach. Elle pourra également traiter directement des produits qui sont excédentaires en Algérie en vue de réimporter des produits aujourd’hui en déficit comme le gas oil et l’essence", détaille le communiqué.

Selon les termes de cet accord, Sonatrach "travaillera également en étroite collaboration avec Esso Italiana Srl et ExxonMobil pour assurer la continuité effective de l’exploitation de la raffinerie d’Augusta pendant la période de transition ainsi qu’à son issue", poursuit la même source.

Avec l’acquisition des ces trois terminaux, "l’autonomie de la consommation en diesel et en essence de l’Algérie est, quant à elle, augmentée de plusieurs jours de consommation", ajoute le communiqué.

La raffinerie d’Augusta permettra de couvrir les déficits algériens en essences et en gas oil sur toute la période du plan à moyen terme 2018-2022, et ce, même dans l’hypothèse d’un décalage de 2 années dans la mise en service des nouveaux projets de reforming de naphta, du projet d’hydrocrackage de fuel à Skikda et de la nouvelle raffinerie de Hassi Messaoud, avance Sonatrach dans son communiqué. Les terminaux de carburants de Naples, Palerme et Augusta (inclus dans la transaction) offrent une capacité de stockage supplémentaire de 565 kb (565.000 barils) de gas oil et 309 kb (309.000 barils) d’essence. Ce qui permettra, vu leur proximité de l’Algérie, d’assurer 3 jours supplémentaires d’autonomie de stockage par rapport à l’autonomie qui existe en Algérie à travers les capacités de Naftal et de Sonatrach.

Vos commentaires

  • ]Le 10 mai à 10:03[, par artic

    Tout Cela est bizard et flou , deja conaisant le geant Exxon mobil pour avoir travailer avec ya quelque annes , .. un monstre tout cour , qui n`a nulement besoin de l`argant de personne pour fair fructifier ces affaires ,,CAD avoir besoin de vendre !! ; Premiere bizarerie .

    acheter des instalation surement vetuste et qui plus est a l`exterieur de nos frantiere avec surement des dificulter accentuer de control et autre , deja que chez nous dans notree arriere cour , tout est opaque ,flou , et pas nette , que ce passera t`il laba .... en ITALIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!! : deuxieme bizarerie .

    apre la long periode d`aisance de pre de 10 ans avec des cenataines de milliards de dollars debourser on a pas penser a realiser de nouvelles rafinerie ici chez nous ,avec toutes les faciliter que sa implique et avec l`emploit de dizaines de milliers d`algeriens , on vien maintenant debourser on ne sait combien ??? en periode de dizaite , pour de la ferail rouyer pour finalement emploiyer des italiens et payer des impos monstre a un etat etranger . troisieme bizarerie

    La j`arrete car c plus possible , rien ne va plus

Répondre à cet article