Accueil du site > Actualité > Actualité > Absence forcée de BMW et Mini

Salon de l’automobile d’Alger 2016 : Absence forcée de BMW et Mini

13 commentaires

Publié le mercredi 3 février 2016 à 11:22, par Khaled A.

De retour officiellement en Algérie sous l’égide de Luxury Motor Works, BMW et Mini ne seront pas de la partie pour le prochain Salon de l’Automobile d’Alger.

Luxury Motor Works, représentant officiel de BMW et Mini en Algérie, ne sera pas, ou plutôt ne pourra pas participer au prochain Salon de l’Automobile d’Alger qui ouvrira ses portes le 17 mars prochain pour une durée de dix jours.

Cette absence est liée à l’impossibilité de disposer de modèles à présenter lors de cet évènement, les procédures actuelles ne permettant pas de disposer à temps d’unités à présenter au public.

Lire également

Luxury Motor Works : Le showroom de Chéraga fin prêt
Industrie automobile : Mehri et BMW lorgnent du côté de Mostaganem
MINI : Le nouveau Countryman officiellement dévoilé

Vos commentaires

  • ]Le 3 février à 12:46[, par Clio18

    Un salon c’est fait aussi pour rêver ,sans Bmw ce sera amer on risque juste de faire un infarctus en scrutant les prix des autre bagnoles qui étaient sois disant abordable !!!

  • ]Le 3 février à 13:51[, par mizand

    ils peuvent mettre des BMW Mini............atures comme c est la tendance pour annoncer les nouvelles voitures :’-))

  • ]Le 3 février à 23:01[, par Ragnarök

    Entre nous, on s’en fout de ce qui va se passer cette année au salon de l’auto... pourvu qu’il soit maintenu.

    Je me dis que nos amis journalistes auront plus de temps à nous consacrer au niveau du stand d’Autoalgérie ? :-)

    Avec la présence de quelques têtes de fidèles de ce site, ce serait formidable :)

    Avis aux amateurs.

  • ]Le 3 février à 23:30[, par mizand

    @Ragnarök
    il n y aura pas ma tête, mais il y aura mon cœur.

  • ]Le 4 février à 10:29[, par Riadshow

    Je propose qu’ils louent des modèles importés par les Cima Motors et autres concessionnaires multimarques :’-))

  • ]Le 4 février à 11:42[, par Petoche

    Salut tout le monde,
    J’ai entendu parlé que BMW en Algérie a un sérieux problème :
    Le Directeur canadien recruté depuis 2014 n’arrive pas à faire décoller la marque la raison est simple, il n’a aucune expérience dans le segment premium.
    Pour rappel c’est le quatrième salon annoncé puis annulé par LMW depuis son existence (2 à Oran et 2 à Alger).
    Dommage pour BMW et les passionnés.

  • ]Le 4 février à 13:00[, par Flat4

    @ Petoche : Il ne faut pas croire tout ce qui ce dit !

    Ils n’ont pas exposés au par avant car tout simplement ils n’avaient d’agrément, ce dernier leur a été accordé y a seulement quelques semaines.

    Cette fois ci c’est comme expliqué dans l’article dû à la non disponibilité des véhicules donc à quoi bon participer si il n’a rien à exposer ou même à vendre, surtout avec l’année qui s’annonce avec toutes ces nouvelles restrictions et l’affaire du quotas vaut mieux ne pas dépenser son argent à tord et à travers.

  • ]Le 4 février à 13:16[, par mizand

    @Petoche
    un Canadien comme directeur en Algérie, c est la plus grande bêtise, pas besoin cherchez plus loin, je parle en connaissance de cause, j’en connaît plusieurs qui sont venu travailler en Algérie et tous on la même conclusion, c est pas possible d appliquer leur travail sur le terrain, les algériens comprennent ceux qu on attend d eux mais ne l applique pas en connaissance de cause, c est un choc des cultures et ils sont pas à leur place, c est malheureux notre complexe d infériorité en vers les étrangers, on les ramène en croyant qu ils vont tout arranger avec un coup de baquette magique alors qu on donne pas la chance aux Algériens ou on ne leur donne pas les moyens. Dans ce cas je preneur pour ce poste. et on verra.

  • ]Le 4 février à 13:22[, par Petoche

    Désolé mais l’agrément a été remis en Octobre 2015 (voir l’article Autoalgérie), et puis 2ans juste pour avoir l’agrément et un atelier de vidange, sans aucune voiture importée à ce jour ?
    Même les chinois font mieux, pour ma part je l’ai appris d’un ami à moi qui a fait sa vidange chez eux et qui a discuté avec ce "DG",

  • ]Le 4 février à 13:36[, par Petoche

    @Mizand
    Totalement d’accord, un canadien pour l’Algérie c’est pas la meilleure solution, mais bon LMW est un partenariat entre groupe Mehri et BMW Abu Dhabi, il semblerait que le premier critère de choix de ce candidat soit les langues français/anglais donc canadien.pour le reste c’était pas important.

  • ]Le 4 février à 13:37[, par Flat4

    @ Pétoche : Pour l’agrément oui quelques mois au lieu de quelques semaines

    Pour le reste, quand tu n’a pas le précieux sésame tu ne peut investir car tu n’est pas sure d’avoir l’autorisation
    pour cela c’est tout à fait logique, et oui ça prend des mois et même des années de ce bled de bureaucrate

    Va jeter un coup d’œil sur ce qui ce passe actuellement dans le monde automobile t tous les blocage qu’il y a dans les importations ns et comprendra pourquoi BMW n’a pu a ce jour ramener quelques modèles pour les exposer car au delà de l’agrément y aussi la licence d’importation qui sans elle tu ne peut rien ramener et ce précieux document n’a été délivré a ce jour à aucun représentant

    ceux qui ont pu faire rentrer des voitures entre temps c’est ceux qui avaient déjà passer les commandes et ouvert des LC

  • ]Le 4 février à 22:08[, par Ragnarök

    @mizand : ;)

    Pour l’histoire du DG canadien ou je ne sais quoi, je pense qu’il ne faut pas chercher midi à 14h. Chaque pays a ses coutumes, avec le marketing qui va avec, même si la tâche reste difficile chez nous, ce sont des tracas surmontables à mon humble avis.

  • ]Le 5 février à 01:13[, par mizand

    OUI la tâche est surmontable, comme je l’ai dis je suis preneur et la tâche ne me fait pas peur.
    J’aurai tout simplement fait comme fait Nissan avec GTR, il la ramène en transite, càd, juste pour le temps de la foire et elle repart.

Répondre à cet article