Accueil du site > Actualité > À la rencontre de la nouvelle gamme Volvo Trucks - Partie II

Altruck Company : À la rencontre de la nouvelle gamme Volvo Trucks - Partie II

1 commentaire

Publié le jeudi 6 février 2014 à 16:52, par Dalil C.

Volvo Trucks vient de renouveler sa gamme, et la présentation en grande pompe pour le marché Moyen Orient et Afrique du Nord a été faite au Yas Marina Circuit, à Abu Dhabi, où nous avons fait le déplacement sur invitation de Altruck Company, société du Groupe Hansaoui

Après la présentation de la Gamme Volvo Trucks et le test du FMX sur chantier, deuxième partie.

Deuxième étape : Le FM et le FH sur circuit

Au tour du FH et du FM, et cette fois-ci, c’est sur le « Yas Marina Circuit » que ça se passe, une piste de course qui accueille un grand prix de F1 d’Abu Dhabi. Il est ici exploité pour tester des camions, pas pour tester les vitesses de pointe de ces mastodontes mais plutôt leur maniabilité.

Plusieurs types de tracteurs étaient à notre disposition, du « FM 480 6x4 » au « FH 400 4x2 », en passant par le « FH Globetrotter 540 4x2 » et le « FH Globetrotter 480 6x4 », jusqu’au luxueux « FH16 750 6x4 ». Tous les véhicules étaient lourdement chargés pour avoir une réelle idée sur leur maniabilité mais aussi sur la capacité des blocs qu’ils embarquaient. Au poste donc pour faire une petite boucle de quelques minutes et non pas les 5.5 km... Dommage !

En cabine, que ce soit pour le FM ou la FH, l’assise est confortable, la planche de bord est orientée vers le conducteur de façon à lui donner accès à toutes les commandes. Ces dernières sont d’ailleurs placées par ordre de priorité quant à leur usage. La structure est lumineuse grâce au 8 % de surface vitrée en plus, mais aussi spacieuse et ergonomique, conférant ainsi un confort appréciable. La finition n’a rien à envier à celle de certains constructeurs automobiles. C’est encore plus flagrant pour le FH16, la version haut de gamme du FH, qui reçoit une sellerie biton avec cuir perforé et surpiqûres, des tapis de sol en moquette estampillé FH16 et une présentation biton au niveau de la couchette qui cache sous la banquette bon nombre d’espaces de rangement et un frigo. Dans le volet groupe motopropulseur, le FM est proposé avec le bloc turbo diesel D11 de 11 litres en 330, 370 et 430 ch, mais aussi avec le D13 dans la même plage de puissance que le FMX. Le FH reconduit également le D13 en rajoutant un palier de puissance en plus, la version à 520 ch, mais propose également sur ses versions FH16 le bloc D16 de 16 litres Euro 6 qui se décline dans une version de 550 et 610 ch.

Sur la piste, les deux modèles s’avèrent très faciles à manier, malgré l’absence du Volvo Dynamic Steering sur les véhicules testés. Il suffit de doser son accélérateur, de prendre les bonnes trajectoires pour faire passer toute la longueur de la remorque, et le tour est joué. Il se conduit, comme pour le FMX, avec une facilité déconcertante. Les tours de piste sont bouclés avec la même aisance, que ce soit avec le FM 400 ou le FH 540, les deux modèles que nous avons pu tester.

Certes, rouler sur circuit ou sur une piste aménagée ne peut permettre de donner un avis exhaustif sur les qualités intrinsèques d’un tracteur routier, qui plus est quand c’est un outil de travail qui, tout naturellement, peut mieux être jugé et jaugé par un professionnel du domaine, surtout dans le cas d’une toute première expérience à bord d’un tel engin. Mais ça a au moins le mérite de donner une idée de l’évolution du monde des poids lourds, de ces véhicules. Un monde qui s’est tourné vers le conducteur - ou plutôt le routier - mais aussi vers l’entreprise et la maîtrise des coûts. Offrant au premier plus qu’un camion, à savoir un espace de vie optimal, sécurisé et agréable, car le conducteur passe plus de temps confiné dans sa cabine sur les routes qu’à l’extérieur. Mais un monde qui s’est tourné aussi vers l’entreprise qui, elle, souhaite rentabiliser au maximum son outil et donc parcourir plus de kilomètres, minimiser les temps d’arrêt que ce soit pour l’entretien ou la maintenance, transporter toujours plus de marchandises ou accroître sa productivité. Cette nouvelle gamme Volvo Trucks répond à ces attentes là. Ces nouveaux modèles se veulent faciles à vivre et rentables pour leurs utilisateurs mais aussi pour leurs propriétaires.

Concernant notre marché, où Volvo Trucks est présent depuis les années 1980 et qui est considéré comme le plus dynamique et le plus important du Maghreb pour les marques européennes dans le segment des camions de plus de 16 tonnes avec 50 % du potentiel de la zone, la firme suédoise souhaite passer de 8 % de parts de marché en 2013 à 11 % en 2014, grâce à différents marchés qui sont en cours de concrétisation, mais aussi à la faveur de l’introduction de cette nouvelle gamme qui devrait arriver au deuxième semestre, en septembre selon Patrick Petitjean, le président de Volvo Trucks Afrique du Nord.

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 6 février 2014 à 18:43[, par KingOfTheRoad

    Trop fort Volvo, et ils sont loin devant les autres !

Répondre à cet article