Accueil du site > Actualité > Actualité > 911 R, le retour aux sources de Porsche

86e Salon de Genève (Live) : 911 R, le retour aux sources de Porsche

Publié le mercredi 2 mars 2016 à 20:28, par Khaled A.

Première sortie pour la Porsche 911 R,déclinaison civile de la bestiale GT3, au Salon de Genève au plus grand bonheur des puristes.

Sans diminuer du plaisir de pouvoir disposer d’une version homologuée route de la GT3, c’est surtout l’abandon de la robotisée PDK pour une transmission manuelle qui fait RugiR (majuscules exprès) de plaisir les adeptes et puristes. Côté moteur, c’est le 4.0 litres 500 chevaux à 8 250 tr/min et un couple de 460 Nm à 6 250 tr/min qui anime cette Porsche 911 R. Plus légère de 50kg par rapport à la GT3 RS, elle abat ainsi le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et une vitesse maximale de 323 km/h. En accord avec le caractère radical de la voiture, cette 911 allégée est donc disponible exclusivement en boîte mécanique à six rapports.

Au premier regard, sa caisse ressemble à s’y méprendre à celle de la Carrera. Seuls l’avant et l’arrière inspirés de ceux de la GT3 ainsique le doubleéchappement central évoquent l’ADN sportif de la 911 R issu du département Motorsport de Weissach-Flacht. La carrosserie est toutefois dépourvue d’un aileron arrière fixe, remplacé par l’aileron arrière rétractable qui a fait ses preuves sur les modèles Carrera. Les boucliers avant et arrière sont repris de la 911 GT3 à l’exception du diffuseur qui est spécifique au modèle R. À l’avant, une lèvre de spoiler redessinée fait son apparition. Les monogrammes Porsche placés sur les flancs de la 911 R et les bandes (rouges ou vertes) qui courent tout le long de la caisse rappellent le lien de parenté avec sa prestigieuse devancière.

En hommage aux premières 911 des années 1960, le conducteur prend place dans un siège-baquet en carbone avec bande centrale en tissu pied-de-poule. Le volant sport GT de 360 mm de diamètre est propre au modèle R tout comme le levier de vitesses à course réduite. Les baguettes décoratives en carbone de l’habitacle intègrent une plaque d’aluminium côté passager qui rappelle le nombre limité d’exemplaires de la 911 R. Enfin, comme pour certains modèles GT, les portières s’ouvrent à l’aide de sangles.

Avec ce modèle, le constructeur surfe sur le retour aux sources de la marque ou "back to basics" comme on aime le répéter du côté de Stuttgart, annoncé il y a quelques mois. Ainsi et après la Targa, c’est la lettre R qui sera dépoussiérée sur ce coup opérant le revival d’une 911 R confidentielle, produite en 1967 en 22 exemplaires. Un revival qui sera lui aussi en édition limitée avec seulement 991 exemplaires au total.

Photo-Credit : Guido ten Brink / SB-Medien pour autolagerie.com

Portfolio

Lire également

Volkswagen : Arteon, le nouveau fastback premium s’annonce (Vidéo)

Répondre à cet article