Accueil du site > Actualité > Actualité > 508 SW, le break de chasse du Lion

Peugeot : 508 SW, le break de chasse du Lion

Publié le mercredi 6 juin 2018 à 23:40, par Khaled A.

Quelques mois après la présentation de sa berline radicale, Peugeot lève le voile sur la version SW de la nouvelle 508 qui puise son inspiration dans l’univers des shooting brakes, univers très prisé dans plusieurs marchés.

Le segment D représente un marché de 1 400 000 véhicules en Europe. La proportion de breaks reste majoritaire depuis une décennie, malgré l’augmentation croissante des offres et des silhouettes, et notamment des SUV. En Europe, un véhicule sur trois vendu dans le segment D est un break.

Bénéficiant de tous les attributs stylistiques du design radical de la berline et adopte une morphologie très dynamique en étant presque aussi basse que la berline – à peine 1,42 m, soit presque 6 cm de moins que la génération précédente. Longue de 4,78 m (+3 cm seulement vs la berline et -5 cm vs la génération précédente), le profil de la nouvelle PEUGEOT 508 SW dévoile des lignes tendues et fluides, surmontée d’une ligne de pavillon basse et étirée.

Comme sur la berline, la 508 SW se distingue par les portes sans cadre et si elle reprend logiquement une face avant agressive avec une signature LED verticale qui descend vers le bouclier comme si le Lion montrait ses crocs avant de bondir, sa partie arrière se distingue par bandeau horizontal noir brillant encadré par des feux arrière Full LED tridimensionnels issus de la berline. Quant aux doubles canules d’échappement chromées, elles assoient la voiture et lui confère un surcroît de sentiment de dynamisme.

L’accès au coffre se fait au moyen d’un hayon pratique (pouvant être motorisé et mains libres), privilégiant l’accessibilité. Le seuil de coffre est à la fois bas et large (6 cm plus bas que la berline à seulement 63.5 cm du sol et 2.4 cm plus large). Le tendelet escamotable à manipulation rapide permet une visibilité immédiate de l’ensemble du coffre. D’une capacité sous tendelet de 530 litres, ce dernier dévoile des formes simples et se montre totalement exploitable. Ce volume est très proche du volume sous tendelet du coffre de la version break remplacée (560 litres) et atteint un volume total de chargement de 1780 litres, banquettes rabattues.

L’habitacle reprend logiquement le fameux i-Cockpit au succès indéniable avec son volant méplat, ses touches piano et son instrumentation digitale. Elle embarquera également les différents systèmes d’aide à la conduite telle que l’Active Safety Brake , Alerte risque de collision, Alerte active de franchissement involontaire de ligne (Active Lane Departure Warning), Alerte d’attention conducteur, Commutation automatique des feux de route, Reconnaissance des panneaux de vitesse et préconisation, Régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop (sur BVA) et autre Système actif de surveillance d’angle mort.

Sous le capot, la Peugeot 508 reprend les motorisations de la berline avec, en essence, deux versions avec le moteur PureTech de 1.6L de cylindrée de 180ch S&S EAT8 et 225 ch S&S EAT8, tandis que quatre diesel BlueHDi en 1.5L ( 130 S&S BVM6 et 130 S&S EAT8) et 2.0L (160 S&S EAT8 et180 S&S EAT8).

Répondre à cet article