Accueil du site > Actualité > Actualité > 41,7 % de part de marché lors du 1er semestre

Renault Algérie : 41,7 % de part de marché lors du 1er semestre

4 commentaires

Publié le lundi 11 juillet 2016 à 10:23, par Khaled A.

Renault Algérie maintient sa domination sur le marché algérien avec près de 42% de part de marché lors des six premiers mois de l’année en cours.

Dans le contexte d’une nouvelle règlementation en Algérie destinée à limiter les importations, le Groupe affiche son leadership dans le pays, avec une part de marché record de 41,7 %, en hausse de 10 points, annonce le communiqué de Renault. Le lancement de la production de Dacia Sandero dans l’usine d’Oran, annoncée le 23 juin dernier, est un nouvel atout pour pouvoir développer ses volumes, peut-on également lire.

Le groupe Renault annonce des résultats commerciaux record au 1er semestre 2016. Sur les six premiers mois, dans un marché automobile mondial en hausse de 2,5 %, les immatriculations du groupe Renault sont en forte croissance de 13,4 %, à 1,57 million de véhicules. La part de marché est en hausse de 0,3 point à 3,5 %.

Lire également

Renault Algérie Production : 60.000 voitures sortiront d’Oued Tlélat en 2017
Renault : Le diesel débarque sur la Mégane GT 15 
Sovac : Une remise de 100.000 DA sur la Volkswagen Golf Carat
Ival : Finalement, l’unité de montage sera pour février
Dacia Algérie : Nouvelle hausse pour la Sandero Stepway MIB
Renault Algérie : Tarifs à la hausse pour la Symbol MIB
MINI : 3 millions d’unités issues de l’usine d’Oxford
Renault Algérie Production : 55.000 véhicules en 2 ans

Vos commentaires

  • ]Le 11 juillet à 12:05[, par trancemit0r

    Ce n’est pas une performance dans le contexte de blocage des importations actuel, et ayant la Symbol locale , c’est même une contre performance le taux devrait être à 80% au moins :-/ ...

  • ]Le 11 juillet à 13:11[, par alinached

    Pouvait mieux faire

  • ]Le 11 juillet à 15:45[, par blumy31

    Je ne vois pas pourquoi en faire tout un plat, Renault était déjà depuis longtemps le 1er et il est le seul à avoir un site d’assemblage, il fallait pas présenter ça comme une performance, le marché algérien est insignifiant et sans aucune logique économique avec un mauvais consommateur irrationnel.
    Le seul chiffre intéressent que Renault ne publie pas c’est le taux d’intégration qui est ridicule
    Il faut pas oublier que Volkswagen est en route et bien avant il y’aura Hyundai de Tahkout, et puis les vrais chiffre c’est ailleurs dans le monde que Renault doit les faire comme le fait VAG Toyota GM et grands de l’industrie automobile.

  • ]Le 11 juillet à 20:39[, par omar zr

    Avec la politique du quota le marché algérien devient ridicule : -53,7% au premier semestre 2016.:-O
    Renault affiche une baisse de -39% et une part de marché en hausse de 10 points à 41,7%.
    Du coup , le Losange doit miser sur certains marchés : Inde , Iran , Chine….B-)

Répondre à cet article