Accueil du site > Actualité > Actualité > 35% du carburant local sera exporté vers les pays africains en début (...)

Carburants : 35% du carburant local sera exporté vers les pays africains en début 2023

Publié le dimanche 16 septembre 2018 à 09:23, par APS

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni a annoncé, jeudi à Saida, que l’Algérie exportera 35 pc de la production du carburant local vers les pays africains en début 2023.

Animant une conférence de presse dans le cadre de la visite de travail dans la wilaya, M. Guitouni a déclaré que l’Algérie procédera en début 2023 à l’exportation d’un taux de 35% de carburant vers les pays africains. Le ministre a souligné, dans ce sens, que le pays se dirige vers l’autosuffisance en carburant, signalant la production au niveau local de 11,5 millions de tonnes de carburant.

Mustapha Guitouni a indiqué que l’Algérie enregistré un déficit en carburant estimé à 3,5 millions de tonnes par an estimé à une valeur de 2 milliards de dollars US, affirmant que ce déficit sera rattrapé au mois de décembre prochain.

Par ailleurs, le ministre a annoncé le déplacement prochain des stations de stockage de Sirgaz hors des viles à travers les différentes wilayas du pays. Un programme a été élaboré dans ce sens et sera mis en exécution dans les brefs, a-t-il fait savoir, ajoutant qu’un accord a été convenu avec les autorités locales dans chaque wilaya en vue de fournir des assiettes à l’extérieur du tissu urbain pour abriter les stations Sirgaz.

D’autre part, M. Guitouni a souligné que l’utilisation de sirgaz au lieu du carburant ne suscite pas l’inquiétude des automobilistes, signalant que 270.000 véhicules fonctionnent au Sirgaz et qu’aucun accident n’a été enregistré.

En inaugurant le centre de transfert de l’énergie des véhicules au centre ville de Saida, le ministre a insisté sur la formation des jeunes dans ce domaine en vue de générer des emplois nouveaux.

Répondre à cet article