Accueil du site > Actualité > Actualité > 25 participants annoncés au RedBull Car Park Drift Algérie

Sports mécaniques : 25 participants annoncés au RedBull Car Park Drift Algérie

Publié le mercredi 18 octobre 2017 à 11:00, par APS

La première édition du RedBull Car Park Drift Algérie aura lieu samedi au parking du stade Mustapha-Tchaker de Blida avec la participation de 25 pilotes, ont annoncé mardi à Alger les initiateurs de cette compétition automobile.

Les organisateurs se donnent comme objectif de départ "la mise en place d’une organisation et d’un encadrement permettant d’avoir une étape algérienne aux normes internationales. La Tunisie, l’Egypte, Abu Dhabi, le Maroc, Oman, le Qatar et d’autres pays organisent leurs étapes, nous allons nous aussi faire de même pour officialiser notre intégration dans le monde du RedBull Car Park Drift", a indiqué à l’APS Mustapha Saari, représentant de RedBull Algérie.

Une sélection est prévue vendredi matin sans la présence du public pour dégager un groupe entre 8 et 16 Drifters qui seront sur la ligne de départ samedi à partir de 13h30. Cette compétition est organisée en collaboration avec la Ligue d’Alger des sports mécaniques (LWASM), celle de Blida et la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya éponyme.

"Cette première édition sera un peu particulière car nous allons axer nos efforts beaucoup plus sur la formation des Drifters (pilotes, ndlr) sur les plans théorique et pratique ainsi que sur la connaissance du fonctionnement des moteurs de leurs voitures. Pour être clair, il y aura une simulation de compétition pour évaluer et corriger les compétiteurs", a-t-il expliqué.

Le Libanais Abdo Feghali, ancien recordman du plus long Drift et champion du Liban de rallye, sera présent à Blida pour exécuter un show et contribuer à la promotion de cette discipline sportive en Algérie.

"Nous voulons donner une nouvelle impulsion en vue d’un véritable essor du sport mécanique en Algérie qui, après une période faste, peine à avoir sa véritable place dans le sport national. Heureusement, la chose la plus importante est toujours là : un public qui aime encore le bruit des moteurs de voitures et de motos de course", se réjouit Saari.

La sécurisation de la compétition (parcours, pilotes et spectateurs) a été confiée à l’expert Mohamed Limane, chargé plusieurs fois de cette mission à l’occasion du Grand tour d’Algérie cycliste.

Répondre à cet article