Accueil du site > Actualité > Actualité > 2017, meilleure année de l’histoire de Groupe Renault

Marché automobile mondial : 2017, meilleure année de l’histoire de Groupe Renault

Publié le dimanche 18 février 2018 à 08:16, par La rédaction

Le Groupe Renault réalise la meilleure année de son histoire et atteint un nouveau record de ventes, de chiffre d’affaires, de marge opérationnelle et de résultat net.

Le chiffre d’affaires du Groupe atteint 58 770 millions d’euros (+14,7 %), dont 2 727 millions d’euros pour AVTOVAZ. Hors impact de la consolidation d’AVTOVAZ, le chiffre d’affaires du Groupe progresse de 9,4 % à 56 043 millions d’euros (+10,1 % hors effet de change).

Le chiffre d’affaires de l’Automobile hors AVTOVAZ s’établit à 53 530 millions d’euros (+9,3 %) essentiellement grâce à la croissance des volumes (+3,3 points) et à la hausse des ventes aux partenaires (+2,6 points). Cette dernière s’explique par le démarrage de la production de Nissan Micra en France et par le dynamisme de l’activité CKD2 pour l’Iran et la Chine. L’effet prix (+1,5 point) profite principalement des hausses de prix liées au renouvellement de la gamme. Les autres effets (+2,0 points) s’expliquent en partie par la bonne performance des activités véhicules d’occasion et pièces de rechange. L’effet change est négatif à hauteur de 0,7 point, essentiellement du fait de la baisse du Peso argentin, de la Livre turque et de la Livre sterling.

En 2018, le marché mondial devrait connaître une croissance de 2,5 % par rapport à 2017. Le marché européen est attendu en hausse de 1 % avec également une progression de 1 % pour la France.

À l’international, la Russie devrait connaître une hausse de près de 10 %. Le Brésil ainsi que la Chine devrait croître de plus de 5 %, et l’Inde de 6 %.

Dans ce contexte, le Groupe Renault vise à :

- augmenter son chiffre d’affaires (à taux de change et périmètre constants),
- maintenir une marge opérationnelle du Groupe supérieure à 6,0%,
- générer un free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif.

Répondre à cet article