Accueil du site > Actualité > 1er mai pour Oran, le 4 juin pour Constantine

Mise en service des tramways d’Oran et de Constantine : 1er mai pour Oran, le 4 juin pour Constantine

Publié le mardi 5 février 2013 à 08:45, par APS

L’exploitation commerciale du tramway d’Oran et de Constantine interviendra, respectivement, le 1er mai et le 4 juin prochains, alors que le 3ème et dernier tronçon du tramway d’Alger sera mis en service vers la fin de l’année, a annoncé lundi le ministre des Transports, Amar Tou.

"Les derniers essais techniques sur l’ensemble du réseau du tramway d’Oran, long de 18,7 km, seront effectués mardi et seront suivis à partir de début mars de la marche à blanc, ultime étape avant sa mise en service commerciale prévue le 1 mai prochain", a-t-il affirmé à la Radio nationale.

Selon le ministre, le tramway de Constantine sera inauguré le 4 juin prochain, alors que le 3ème et dernier tronçon du tramway d’Alger qui relie Bordj EL Kiffan à Dergana, sera mis en service vers la fin 2013.

"Sur ce tronçon, nous avons rencontré beaucoup de contraintes que nous avons, néanmoins, surmonté. Les travaux sont, aujourd’hui, bien engagés et nous espérons le mettre en service vers la fin 2013", a-t-il ajouté.

Trois extensions du tramway d’Oran seront réalisées pour doter la population de cette ville d’un moyen de transport moderne qui va minimiser la pression sur la circulation routière tout en assurant confort et sécurité.

Les travaux d’extension du tramway de Constantine entre la cité Zouaghi et la nouvelle ville Ali Mendjeli sur 9,1 km, seront lancés en janvier 2014.

Les efforts pour doter les autres grandes villes du pays d’un réseau de transport urbain et moderne se poursuivent et de nombreux projets d’introduction de tramways sont inscrits au programme de l’EMA.

L’ouverture des plis concernant les appels d’offres de réalisation des tramways de Mostaganem, Sidi-Bel-Abbès et Ouargla, est prévue le 17 février, a fait savoir M. Tou.

Concernant les projets de tramways d’Annaba, Sétif et Batna, les études de faisabilité sont engagées. "Nous espérons les réceptionner d’ici à la fin de l’année pour lancer les appels d’offres et lancer les travaux de réalisation en 2014", a-t-il encore ajouté.

Les études de faisabilité de projets de réalisation de tramways dans 8 autres villes, à savoir Tébessa, Skikda, Bejaia, Blida, Biskra, Bechar, Tlemcen et Djelfa sont pratiquement achevées, a-t-il poursuivi, n’excluant pas l’éventualité d’étendre ce programme à d’autres villes d’Algérie dont la population est importante, citant à titre d’exemple M’sila.

Plus de 447 milliards DA (6 milliards de dollars) ont été mobilisés par l’Etat pour doter les grandes villes algériennes de tramways qui vont renforcer le réseau national de transport public de voyageurs.

S’agissant du métro d’Oran dont les études préliminaires ont été lancées en septembre 2011, M. Tou a indiqué que les études de faisabilité pour la réalisation de ce projet "seront bientôt réceptionnées".

Le ministre a fait savoir, par ailleurs, que les travaux de creusement de certains tronçons du métro d’Alger "seront confiés, exclusivement, à des entreprises algériennes" comme Cosider.

En outre, la ministre a fait part de la signature en janvier dernier, à l’occasion de la visite en Algérie du Premier ministre espagnol, d’un contrat portant sur l’extension de l’aéroport international d’Alger.

Ce contrat concerne "l’extension des capacités de cette aérogare, à l’international, de 6 millions de voyageurs à 16 millions de voyageurs et anticiper, ainsi, les prévisions qui tablent sur une saturation en 2018 de cette infrastructure, a-t-il déclaré.

Répondre à cet article