Accueil du site > Actualité > Actualité > 1917-2017 : Mitsubishi, fête ses 100 ans

Histoire automobile : 1917-2017 : Mitsubishi, fête ses 100 ans

2 commentaires

Publié le lundi 14 août 2017 à 17:41, par La rédaction

Si les origines du groupe Mitsubishi remontent à 1870, l’histoire de Mitsubishi en tant que (constructeur automobile, débute, quant à elle, bien avant que la division Automobiles de Mitsubishi Heavy Industries Ltd. ne devienne en 1970 une entité à part entière baptisée « Mitsubishi Motors Corporation ».

Le premier véhicule de Mitsubishi, le Modèle A, était la première tentative du Japon pour produire en série un véhicule de tourisme. Il a été fabriqué il y a tout juste un siècle par Mitsubishi Shipbuilding Co. Ltd., devenu depuis Mitsubishi Heavy Industries Ltd. Résultat de ces efforts, les deux prototypes de Modèle A de Mitsubishi ont été exposés sur la route jouxtant le Yaesu Building, situé dans le quartier Marunouchi de Tokyo. Ils ont également été présentés par Mitsubishi Internal Combustion Engine Co., Ltd. à l’occasion de la Peace Exhibition organisée à Tokyo en mars 1922, où ils ont particulièrement attiré l’attention des visiteurs.

Expérimentations

M. Nakagawa, qui était alors responsable de la division Moteurs, se rappelait, des années plus tard, le contexte de l’époque : « Nous avons réalisé de nombreux essais et fait face à de nombreux imprévus lors de la fabrication du moteur, des pignons et du système de refroidissement. Nous utilisions des pierres à aiguiser pour rectifier et ajuster les roues dentées avant de les assembler, mais il nous fallait ensuite faire tourner le véhicule toute la journée dans la cour d’une école locale pour optimiser l’engrenage des pignons. Beaucoup d’opérations que nous avons dû effectuer pour produire le Modèle A seraient impensables pour un véhicule d’aujourd’hui. » M. Ushida, alors chargé de la conception du moteur, d’ajouter : « Le véhicule était doté d’un habitacle en bois de grandes dimensions associé à un moteur de 35 chevaux. Aucune tolérance de fabrication n’avait été définie, les dimensions dépendaient donc essentiellement des compétences et de l’intuition des mécaniciens. Ce n’est qu’après avoir causé le serrage de plusieurs moteurs que nous avons décidé pour la première fois de définir des tolérances appropriées. Les roues dentées n’étaient pas parfaitement centrées, d’où la présence de frottements importants entre les dents, ce qui se traduisait par un fonctionnement extrêmement bruyant. L’habitacle était conçu sur le modèle des calèches, et souffrait d’un poids extrêmement élevé pour sa taille. La vitesse maximale du Modèle A avoisinait les 30 km/h. Je me souviens que nous adorions klaxonner lorsque nous étions à son bord. »

Essais

La production du Modèle A a débuté en août 1917 dans une usine de fabrication de moteurs à combustion interne du chantier naval de Mitsubishi Shipbuilding Co., Ltd. situé à Kobe. Elle a ensuite été transférée à Nagoya, suite à l’installation dans cette ville de Mitsubishi Internal Combustion Engine Manufacturing Co., Ltd. en mai 1920.

Le Modèle A de Mitsubishi était commercialisé et vendu par Ohte-Shokai K.K., une société créée conjointement par Mitsubishi Shipbuilding et Mitsubishi Corporation en 1918 dans le but d’importer et de vendre des automobiles et des pneus de fabrication américaine. Toutefois, après avoir testé vingt véhicules (et deux prototypes) sur quatre ans, Mitsubishi a cessé la production de son Modèle A en 1921 pour privilégier la fabrication des avions à celles des voitures - avec son tout premier modèle, le biplan monoplace 1MF – tout en produisant des camions et d’autres machines :
- 1920 : « T1 », premier camion Mitsubishi dont la durabilité a été testée sur 1000 km - une distance considérable pour l’époque.
- 1931 : « 450AD », premier moteur diesel japonais (à injection directe) utilisé sur des véhicules automobiles.
- 1932 : « B46 », premier autobus de Mitsubishi, le plus grand et le plus puissant à l’époque.
- 1936 : « PX33 » : premier véhicule à 4 roues motrices de Mitsubishi et ancêtre des actuels Pajero, Outlander, Eclipse Cross, ASX, Pajero Sport, L200, etc.

Héritage pour l’avenir

Bien que produit à un petit nombre d’exemplaires, le Modèle A est devenu un véhicule pionnier au Japon et chez Mitsubishi - et novateur depuis lors. Il est à l’origine de l’ingénierie créative de Mitsubishi Motors Corporation et de sa réputation de constructeur de véhicules originaux et innovants, incarnant le savoir-faire japonais et garants d’une fiabilité et d’une robustesse exemplaires tant sur route qu’en tout-terrain ou en compétition… … Afin de rendre hommage à ce modèle mythique de la marque, une réplique de ce véhicule a été réalisée en 1972 avec les matériaux de l’époque. C’est donc tout naturellement qu’il a trouvé sa place dans la « Mitsubishi Auto Gallery » (MAG), musée récemment rénové, qui a ouvert ses portes en 1989 et qui se situe dans centre de R&D de MMC à Okazaki au Japon.

Principales caractéristiques du Modèle A

- Longueur : 3,830 m
- Largeur : 1,620 m
- Hauteur : 2,070 m
- Empattement : 2,727 m
- Voie : 1,400 m
- Poids : 1 300 kg
- Moteur : 4 cylindres (essence) , Cylindrée : 2 765 cm3, puissance : 35 ch

Vos commentaires

  • ]Le 15 août à 18:42[, par 405SR

    aprés un siecle d’existance mitsubishi n’est meme pas capable de renouveler ses modele, la moitié de la gamme abondonnée, (galant, lancer, eclipse, pajero. 3000GT et des modeles conçu pour le marché americain), et ne reste que quelque (vieux) modele en decalage avec le paysage automobile,
    avec le rachat par nissan, on aura peut etre une renaissance de mitsu

  • ]Le 16 août à 02:12[, par mizand

    C est Mitsubishi Motors, donc juste la filiale auto, Mitsubishi fait plein de chose autre que l auto et délaisse l auto. Elle perd l un de ses 3 diamants. La plus grosse perle perdu de Mistsu c est le Pajero. Je dis perdu même si elle existe c est que ce vrai 4x4 aurait du continué dans sa ligniée mythique

Répondre à cet article