Accueil du site > Actualité > Actualité > « 100% de nos adhérents seront au rendez-vous au 31 décembre » annonce le (...)

Industrie automobile : « 100% de nos adhérents seront au rendez-vous au 31 décembre » annonce le président de l’AC2A

1 commentaire

Publié le mercredi 12 octobre 2016 à 21:47, par Khaled A.

Le président de l’AC2A, Sefiène Hasnaoui, s’est longuement attardé sur les perspectives futures du secteur automobile algérien et dont l’avenir passe par la redéfinition totale du business model.

Estimant lors du forum d’Algerie-Eco que le délai de trois ans pour un investissement industriel ou semi-industriel " était largement suffisant", M. Hasnaoui fait preuve de confiance en déclarant que« 100% de nos adhérents seront au rendez-vous au 31 décembre prochain car nous sommes déterminés à relever le défi de l’industrie automobile ».

Pour le président de l’AC2A, le secteur "traverse une crise et ce n’est pas un mot exagéré, mais c’est une crise salutaire et nécessaire pour faire face à la conjoncture financière actuelle du pays mais aussi pour accompagner les réformes du gouvernement". M. Hasnaoui a rappelé que plusieurs projets étaient en cours de finalisation par des opérateurs locaux avec des partenaires étrangers tels que Peugeot ou encore le Groupe Volkswagen mais estime que "sans sous-traitance, cette industrie sera vouée à l’échec".

Sur ce point, il ajoutera que " l’obligation du gouvernement pour l’implication du constructeur dans les usines, obligation à laquelle j’adhère, ne peut, en plus du transfert de technologie dont bénéficiera le pays, que rassurer les sous-traitants, et atteindre ce taux d’intégration de 40% en cinq (5) ans".

Vos commentaires

  • ]Le 13 octobre à 08:44[, par Naventador

    "sans sous-traitance, cette industrie sera vouée à l’échec"
    Je suis tout a fait d’accord, mais le souci pour l’instant c’est l’évolution de cette partie du projet qui est trop lente !!!

Répondre à cet article